Les motards du Québec sont toujours mobilisés contres les tarifs exorbitants pratiqués, et leur augmentation prévue, par la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) pour les immatriculations et assurances de leurs machines.

Avec leur dernière grande manifestation, les 19 et 20 septembre 2009, devant l’Assemblée nationale, les motards québécois ne sont pas passés inaperçus, du public, des médias et des décideurs politiques.
Nos homologues francophones d’outre-Atlantique ont décidé de maintenir la pression : le 26 septembre, ils s’inviteront pour la deuxième fois de l’année au congrès général du Parti Libéral, celui de Jean Charest, Premier ministre de la province.

« C’est suite à notre présence soutenue à ce congrès, au mois de mai, que nous avions obtenu une encontre avec la ministre des Transports, Julie Boulet », indique le collectif Opération Escargot. « Celle-ci s’était montrée incapable de gérer le dossier, nous nous adressons maintenant au grand patron, Jean Charest. »

Les motards pourront se regrouper pour partir de Québec, Trois-Rivières et « possiblement d’autres villes » pour se rendre Montréal, point de départ groupé en direction de Drummondville, lieu du congrès. « Discours et animations, et bien sûr afin de grandement perturber les travaux du congrès, des « coups de tonnerre » sont prévus. »

Les motards québécois comptent notamment sur la présence des médias, présents pour couvrir « l’événement libéral », pour que leurs revendications gardent tout leur poids, et obtenir un moratoire sur les tarifs d’assurance et d’immatriculation. Fédérées, les associations motardes attendent le plus grand nombre de participants pour cette 17e manif de l’année !

Publicité

Commentaires (2)

Publicité