En images

Mécano de motoGP : le rêve interrompu Mécano de motoGP : pilote devenu ami Mécano de motoGP : neuf ans au HRC

Des champions et des pépètes
« Avant chaque épreuve, c’était la même routine, se souvient Cédric. On partait le dimanche ou le lundi avec les camions. Après avoir monté le stand, on préparait les motos pour le circuit : rapports de boîte, pneus, suspensions. Le vendredi, les premiers essais commençaient pour les pilotes, avec les réglages personnalisés, jusqu’aux qualifs du samedi, pour finir par la grande course du dimanche. » En 2002, avec le passage du 2-temps au 4-temps, Cédric devient magasinier pour le Team et gère le stock : « Je partais en janvier au Japon pour provisionner toutes les pièces nécessaires à la saison. » Rossi, de son côté, enchaîne les victoires et les titres. « L’ambiance était plutôt cool, bosser pour le team était gratifiant et la paye plutôt royale : 50.000 dollars annuels (35.000 euros). Quand tu sais que dans certains teams, on est payé 1300 euros par mois ! », se remémore Cédric. Las, c’est quelques mois après que le HRC a décroché son dernier titre avec Nicky Hayden, en 2006, que Cédric aura son grave accident.

Aujourd’hui Cédric estime avoir récupéré toutes ses facultés pour retravailler au plus haut niveau. Son rêve : réintégrer sa place dans le team en 2010. C’est tout ce que l’on peut lui souhaiter.

Emmanuel Lemonier, correspondant 50

Publicité

Commentaire (0)

Publicité