Essai
Article

Dès sa sortie, le Quadro 3D prouvait que Piaggio n’était plus le seul à pouvoir fabriquer des scooters trois-roues. Avec un système de balancier hydraulique efficace, Quadro offrait une alternative simple et stable au MP3, mais son moteur peu puissant manquait franchement d’agrément.

Enfin dans le rythme

Le tir est désormais corrigé, grâce à une nouvelle culasse 4 soupapes, un nouvel arbre à cames, un embrayage revu et un nouveau système d’injection. Efficaces, ces modifications permettent de gagner 6 ch et de passer enfin de 0 à 100 km/h sans peine, voire de poursuivre jusqu’à 130 km/h sans encombre grâce à de bonnes relances. Seuls bémols, les vibrations, toujours présentes malgré les nouveaux silent blocs, et la consommation proche des 6 litres/100 km.

La partie-cycle évolue elle aussi avec le remplacement des amortisseurs arrière, un peu plus souples, et la refonte du système hydraulique « HTS ». Plus progressif que par le passé, il permet des changements d’angles précis une fois lancé et contribue à l’excellente stabilité de l’ensemble. À faible vitesse, ou sur les mouvements rapides (en remonté de file par exemple), le 3D est par contre toujours aussi lent à incliner/remonter. Enfin, le freinage couplé reste très efficace.

Un peu plus de confort

D’un point de vue esthétique, le 3D évolue peu (une protection d’échappement), mais la protection est toujours efficace jusqu’à mi buste. Une nouvelle selle, plus épaisse (insertion de gel) et plus solide, donne un peu plus de place et de confort au conducteur (s’il en manquait) tandis que le passager profite de nouvelles poignées. Enfin, l’instrumentation gagne en informations (température extérieur et moteur) et la finition est en légère hausse.

Verdict. La catégorie des tricycles est homologué L5E (permis moto, ou auto + formation de 7 heures) a bien évolué, et le Quadro a su se faire une place. Plus performant et homogène que son prédécesseur, le 3D 350 S est désormais une bonne alternative au Piaggio MP3, même si son tarif, inchangé, reste un brin élevé (7.290 euros avec offre de lancement à 6.990 euros).

Commentaires (8)

La rédaction vous conseille

Infos en plus
Publicité