Que le motard qui n’a jamais râlé en constatant les prix pratiqués par les aires d’autoroutes pour s’acheter un vulgaire sandwich et une bouteille d’eau nous jette la première pierre. Compte tenu de la faible capacité de chargement de nos machines, se restaurer dans les stations services est presque inévitable quand on se déplace à deux-roues (2RM). Vous pensiez que c’était cher ? Ça l’est plus encore.

L’eau 5 fois plus chère
Non vous ne payez pas le double en vous arrêtant sur une aire d’autoroute. Sur certains articles vous payez jusqu’à 9 fois le montant que vous aurait demandé une grande surface ! C’est ce que révèle Auto Plus dans une enquête publiée dans le numéro 1506 du 14 juillet 2017. La méthodologie a consisté à se rendre dans 128 stations-service hexagonales pour relever les prix d’un panier de 10 articles (chips, eau pétillante et plate, coca, galettes, glace…). Facturé 10,95 € au supermarché, ce panier coûte en moyenne 30,23 € sur les aires d’autoroutes.

Des écarts limités d’une station service à l’autre
Les différences de prix varient peu entre les enseignes les plus chères et les moins chères. Le prix moyen du panier autoroutier chez Agip/Eni s’élève à 32,90 € contre 26,41 € chez Carrefour. Sans surprise les marques de distribution (Cerrefour et Leclerc) sont mieux placées que les pétroliers, même si elles facturent 2,5 fois le montant du panier par rapport au supermarché. Notons, pour la fine bouche, quelques étiquettes particulièrement salées tel un coca facturé 6 fois plus cher ou un paquet de chips payé 9 fois le prix.

Motard averti
A la veille du fameux chassé-croisé estival, voilà de quoi alimenter la réflexion de tous ceux qui hésitent entre l’autoroute et les nationales et départementales pour rentrer chez eux ou se rendre sur leur lieu de villégiature.
Ceci dit, il semblerait que les motards aient un faible pour les routes secondaires et pas seulement parce qu’ils ne peuvent emporter de glacière dans leur coffre…

Publicité
Publicité