1 340 motards suédois ont pu bénéficier d’une prime de 1000 € sur l’achat d’une moto électrique en Suède cette année grâce à une aide de l’état mise en place depuis le 1er février.
Pour Maria Nordqvist, de la SMC, c’est la reconnaissance que le deux-roues motorisé fait partie des solutions pour lutter contre la pollution et les embouteillages.

Le deux-roues électrique fait des étincelles
Au-delà de ces 1 340 motos électriques subventionnées, ce sont aussi 3 150 cyclomoteurs et 61 900 vélos électriques qui ont bénéficié de cette aide à l’achat d’un véhicule électrique. Il est intéressant de noter que si 88% des motos électriques ont été achetées par des hommes, la proportion tombe à 70% pour les cyclomoteurs et à 53% pour les vélos électriques.

Et en France ?
Rappelons qu’en France, l’achat d’un deux-roues motorisé électrique est également subventionné. Et l’on peut même parfois cumuler les aides de l’État, de la région ou de la ville. En effet, le cumul des aides peut permettre une sérieuse ristourne sur l’achat d’un deux-roues motorisé électrique.
À Paris, 33% du prix d’achat est subventionné par la mairie de Paris pour un deux-roues motorisé électrique (plafonné à 400€). Mais la région Ile-de-France ajoute 1500 à 3000 € (suivant la puissance) pour les PME de moins de 50 salariés, pour l’achat d’un véhicule électrique à usage professionnel. Ajoutons à cela une aide de l’État de 27% du montant de l’achat, plafonné à 900 € pour les engins d’une puissance supérieure à 3 kW.

L’installation de bornes de recharge est également subventionnée à Paris pour les professionnels ou les copropriétés à hauteur de 50% des frais occasionnés.

Publicité

Commentaires (4)

Publicité