Le déroulement de l’épreuve se décompose en trois phases :
-  une manche de 60 minutes où s’affrontent les 500 pilotes engagés.
-  une manche de 45 minutes avec les 200 meilleurs du premier round.
-  une finale à 50 pilotes avec élimination des plus lents à chaque tour pendant trente minutes.
Au bout de l’épreuve, la coquette somme de 15.000 euros est allouée au vainqueur.
- A ce petit jeu, c’est le Dunkerquois Timoteï Potisek, favori annoncé de l’épreuve, qui s’en sort le mieux. Deuxième de la première manche puis vainqueur du deuxième round, le pilote officiel Honda France se détache rapidement lors de la finale pour ensuite gérer son avance jusqu’au drapeau à damiers.
- La main mise des pilotes tricolores sur la course est accentuée par la belle performance du pilote du Team Honda Bossaert : Jean-Claude Moussé. Au terme d’un superbe mano a mano avec le jeune pilote local Coen Van Haut (vainqueur de la manche de 60 minutes), le Touquettois finit dauphin de son compatriote, à quelques encablures.

- L’adversité, certes, n’est pas aussi relevée que lors de la première édition (Steve Ramon, Champion du Monde MX1 2007 et Marc De Reuver, vainqueur du Red Bull Knock Out 2006, sont absents) mais les pilotes bataves dont Erik Eggens, multiple vainqueur de GP 125cm3 et particulièrement à l’aise dans le sable, étaient bien décidés à dicter leur loi à domicile.
- Ainsi, Eggens (Suzuki 450cm3 4 temps) semblait le mieux armé pour jouer les trouble-fêtes et après une première manche sage, il suivait le rythme de Potisek pour la victoire dans la seconde course. Malheureusement le moteur de sa Suzuki casse.

Timoteï est venu en famille avec ses deux frangins, Sergeï et Mateï. Moins de réussite pour eux puisque le premier nommé, qualifié pour la Finale, perd tout espoir de bien figurer lors d’un accrochage avec un autre pilote qui l’envoi au tapis.
- L’élimination est inéluctable. Pour le jumeau de Tim, Mateï, la course s’arrête bien avant à cause d’une panne d’essence lors de la seconde manche.

Dommage que la délégation tricolore ne soit pas plus fournie car il y avait vraiment la place pour une démonstration encore plus éclatante du talent des français.
- Potisek et Moussé reviennent des Pays-Bas avec une confiance toujours plus forte et attendent, de pied ferme, leurs adversaires habituels, le 2 décembre prochain à Loon-Plage, pour la Ronde des Sables du Littoral qui lancera le Championnat de France des courses de sables 2007-2008.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité