La norme Euro 3, entrée en vigueur en 2007, a permis aux motos d’être beaucoup moins polluantes que par le passé. Mais une récente étude suisse montre que 7 motos sur 10 ne passent plus cette norme après 12.000 kilomètres. Mais pourquoi faire une telle étude alors que cette norme prévoit seulement un contrôle à neuf et n’exige pas de test de durabilité ?
Tout simplement parce que la norme Euro 4, actuellement en vigueur pour les automobilistes et qui s’appliquera en 2011 pour les motos, prévoit le respect de seuils d’émissions dans le temps.
Les constructeurs vont donc devoir travailler d’arrache-pied pour répondre à cette nouvelle norme. Cela pourrait passer par une réduction des cylindrées, et/ou par une suralimentation via de petits turbos afin de réutiliser les gaz et réduire ainsi les émissions polluantes.
A suivre…

Publicité
Publicité