Vous n’êtes pas sans le savoir, l’entrée en vigueur des 80 km/h sur les nationales sans séparateur central, c’est pour ce dimanche 1er juillet. De nombreux départements luttent pour éviter la place de cette loi jugée incohérente.

Devant l’impossibilité de faire entendre raison au Premier ministre Édouard Philippe, Jean-Marie Bernard, président du conseil départemental des Hautes-Alpes, a décidé de redonner un peu de clarté à son réseau routier : « Avec l’abaissement par le gouvernement de la vitesse autorisée à 80 km/h, les limitations à 70 km/h n’ont plus de sens. L’idée, c’est de clarifier le réseau » (source : AFP). C’est dans cette optique que l’élu a déposé un arrêté pour supprimer les limitations à 70 km/h dans certaines zones.

Publicité

Commentaires (4)

Publicité