Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1938/1938
1785/1938
1436/1938
1344/1938
1242/1938
753/1938
707/1938
679/1938
573/1938
568/1938
555/1938
547/1938
498/1938
464/1938
356/1938
340/1938
318/1938
313/1938
306/1938
303/1938
277/1938
274/1938
233/1938
213/1938
motomag.com
Défense de la moto

Piaggio 125 MP3 : PV injustifiés sur l’autoroute A4

Sur l’A4 aux abords de Paris, la police ciblerait particulièrement les Piaggio 125 MP3. Motif : en tant que tricycles à moteur de moins de 15 kW, leur circulation sur autoroute est interdite. Mais voilà, le 125 MP3, contrairement à ses frères "LT" de plus grosse cylindrée, n’entre pas dans la catégorie administrative des tricycles !

 
 
Piaggio 125 MP3 : PV injustifiés sur l'autoroute A4

Grosse méprise dans les rangs de la maréchaussée : la police cible les 125 MP3 injustement. Une source policière nous affirme que ces derniers temps, les pandores de l’autoroute planquent régulièrement sur l’autoroute A4, en direction de Paris, pour pêcher le MP3.

La préfecture de police estimerait donc avoir découvert un nouveau filon à PV, qui n’en est en réalité pas un. Les conducteurs de MP3 125 cm3 écopent de 22 euros d’amende (sans retrait de point) car, leur dit-on, il est interdit de circuler sur l’autoroute avec leur machine. Pourtant, la loi donne raison aux verbalisés.

Que dit la loi ?
L’autoroute est un axe réservé, soumis à de nombreuses restrictions. Le Code de la route, dans son article R421-2, précise que l’accès aux autoroutes est interdit aux « tricycles à moteur dont la puissance n’excède pas 15 kilowatts et dont le poids à vide n’excède pas 550 kilogrammes ». Le MP3 125 affiche une puissance maximale de 11 kW. Le carnet à souche s’apprête à chauffer. Sauf que.

Commentez l'article (28 commentaires)

bsr une petite question, sur la carte grise des mp3 il y a forcement écrit le type de la machine donc si c’est une moto ou un tricycle donc il ne doit pas y avoir d’erreur possible tout ça me parait un peu bizarre ! gil

Consultez aussi

Tags

Défense de la moto - Colère - Motophobie - scooter
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer

Confusion des genres
Les propriétaires de 125 MP3 qui empruntent l’A4 sont donc systématiquement verbalisés à ce titre. Hors le « Piaggio du délit » n’entre pas dans la catégorie tricycles mais des MTL (motocyclette légère), celle des 125 cm3. Et les 125 cm3 ont parfaitement le droit de circuler sur les axes autoroutiers.

Mais s’il semble y avoir confusion du côté de la préfecture, le constructeur Piaggio a depuis longtemps repéré le « vice », pour la sortie du MP3 400 LT (photo). Du fait de l’élargissement de l’espace entre les roues avant, ce dernier rentre dans la catégorie administrative des tricycles et quadricycles à moteur. Et comme tous les MP3 LT, il passe au-dessus de la barre des 15 kW : il n’est donc pas interdit d’autoroute. Et au catalogue Piaggio, vous ne verrez donc jamais de version LT du 125 (LT pour « train large » : avec roues avant plus écartées). Législation oblige.

Article à garder sous la selle
Les scooteristes de l’A4, en cas d’arrestation, ne peuvent pas répondre. Une solide connaissance de la loi pourrait éviter le PV, ce qui n’est hélas pas le cas pour la majorité des citoyens (déjà qu’à la préfecture on se goure...). Faites donc tourner l’information.

Amis utilisateurs de MP3, gardez donc sur vous un exemplaire de l’article R421-2 du Code de la route en précisant bien que votre monture n’est pas un tricycle mais bien un commun 125 cm3.

Fabien Navetat - 25/11/2010

Nos derniers articles

Radars : le jackpot du périphérique parisien !

+20 % de flashs en 3 mois, c’est la conséquence du passage de 80 à 70 km/h de la limitation de vitesse sur le périphérique de Paris. Un avant-goût du passage de 90 à 80 km/h sur les départementales…

Manifestations FFMC : la réponse de la Sécurité routière

Nous avons demandé au nouveau délégué du gouvernement à la Sécurité routière, Jean-Robert Lopez, de commenter la forte mobilisation contre l’inflation sécuritaire du 12 avril dernier, derrière la FFMC. Voici les réponses.

Manifestations FFMC : le symptôme d’une mesure impopulaire

Le 12 avril 2014, plus de 60.000 conducteurs ont manifesté, en France, contre la limitation à 80 km/h des départementales. La FFMC maintenant va défendre le « non » devant les instances de sécurité routière.

Manifestation anti-inflation sécuritaire : la FFMC 66 ouvre le bal

Première salve d’une vaste mobilisation des conducteurs, près de 400 motards ont défilé à Perpignan, à l’appel de l’antenne FFMC 66, le 5 avril. Objectif, protester contre l’inflation sécuritaire programmée par le gouvernement.

Radars : de redoutables innovations technologiques en gestation

Le nombre de radars en France devrait se stabiliser à 4.200. Mais l’objectif est d’améliorer l’efficacité des appareils en fonctionnement. Pour cela, les fabricants rivalisent d’ingéniosité…

Nous suivre sur
le web