Grosse méprise dans les rangs de la maréchaussée : la police cible les 125 MP3 injustement. Une source policière nous affirme que ces derniers temps, les pandores de l’autoroute planquent régulièrement sur l’autoroute A4, en direction de Paris, pour pêcher le MP3.

La préfecture de police estimerait donc avoir découvert un nouveau filon à PV, qui n’en est en réalité pas un. Les conducteurs de MP3 125 cm3 écopent de 22 euros d’amende (sans retrait de point) car, leur dit-on, il est interdit de circuler sur l’autoroute avec leur machine. Pourtant, la loi donne raison aux verbalisés.

Que dit la loi ?
L’autoroute est un axe réservé, soumis à de nombreuses restrictions. Le Code de la route, dans son article R421-2, précise que l’accès aux autoroutes est interdit aux « tricycles à moteur dont la puissance n’excède pas 15 kilowatts et dont le poids à vide n’excède pas 550 kilogrammes ». Le MP3 125 affiche une puissance maximale de 11 kW. Le carnet à souche s’apprête à chauffer. Sauf que.

Confusion des genres
Les propriétaires de 125 MP3 qui empruntent l’A4 sont donc systématiquement verbalisés à ce titre. Hors le « Piaggio du délit » n’entre pas dans la catégorie tricycles mais des MTL (motocyclette légère), celle des 125 cm3. Et les 125 cm3 ont parfaitement le droit de circuler sur les axes autoroutiers.

Mais s’il semble y avoir confusion du côté de la préfecture, le constructeur Piaggio a depuis longtemps repéré le « vice », pour la sortie du MP3 400 LT (photo). Du fait de l’élargissement de l’espace entre les roues avant, ce dernier rentre dans la catégorie administrative des tricycles et quadricycles à moteur. Et comme tous les MP3 LT, il passe au-dessus de la barre des 15 kW : il n’est donc pas interdit d’autoroute. Et au catalogue Piaggio, vous ne verrez donc jamais de version LT du 125 (LT pour « train large » : avec roues avant plus écartées). Législation oblige.

Article à garder sous la selle
Les scooteristes de l’A4, en cas d’arrestation, ne peuvent pas répondre. Une solide connaissance de la loi pourrait éviter le PV, ce qui n’est hélas pas le cas pour la majorité des citoyens (déjà qu’à la préfecture on se goure...). Faites donc tourner l’information.

Amis utilisateurs de MP3, gardez donc sur vous un exemplaire de l’article R421-2 du Code de la route en précisant bien que votre monture n’est pas un tricycle mais bien un commun 125 cm3.

 - 
Publicité
Publicité