Dans la mégapole californienne s’est tenu, le 6 août, le Los Angeles Motorcycle Film Festival 2011 : au programme, une nuit de projection de courts-métrages sous les étoiles autour du thème de la moto. Nous ne résistons pas à l’envie de vous en faire découvrir deux très différents, juste pour le plaisir.

« Solus », seul dans la nuit
Le premier a déjà bien tourné sur la Toile. « Solus », de Lossa Enginering, constructeur de « toutes sortes de bécanes » américain, nous ramène à l’essentiel à travers un joli petit clip : le bonheur de rouler droit devant soi dans la ville endormie (en l’occurrence Los Angeles), au guidon d’une machine à la ligne et à la sonorité plus que séduisantes. La belle est une Yamaha SR 500 Café Racer, et si le « scénario » est classique, il n’en est pas moins très bien réalisé.

« A Prayer for Cool », l’intervention divine
Le second est nettement plus décalé. « A Prayer for Cool », de Marc Bencivenga, tourné façon vintage en noir et blanc, met en scène le biker Foo Man Loo, personnage récurrent dans les courts de l’auteur. En présence de Smokey, le beau motard cool, Foo Man perd ses moyens et n’arrive pas à démarrer son tout nouveau chopper... Heureusement, une apparition le sauvera de la situation. Un pastiche réjouissant et sans prétentions, rythmé par Ozzy Osbourne et Jimmy Hendrix.

Bonne séance !

Lossa Engineering’s short film "Solus" from Jay Lossa on Vimeo.

a prayer for cool from Marc Bencivenga on Vimeo.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité