Le magazine allemand Motorrad a lancé une pétition en ligne pour que les motards puissent circuler entre les files de voitures en Allemagne, pratique jusque-là jugée dangereuse, donc interdite… mais tolérée.

Nos confrères journalistes donnent quelques explications. Le code de la route allemand n’est pas très explicite lorsqu’un motard remonte les files de voitures, car la question qui se pose est la suivante : « Double-t-il à droite ou à gauche ? » Pour Jörg Elsner, juriste expert de la circulation : « selon l’interdiction, il double quand même à droite ».

Imbroglio juridique
Parce que doubler à droite est strictement verboten outre-Rhin, le motard ne peut donc effectuer cette manœuvre qu’à partir de la file la plus à gauche de la chaussée sur autoroute. Mais le code de la route en rajoute une couche : « Pour doubler, il faut respecter une distance d’un mètre entre les véhicules, le doubleur et le doublé ». Du coup, doubler dans les embouteillages, c’est impossible…

Là où ça se corse dans l’imbroglio juridique, c’est qu’au feu tricolore, les vélos et les mobylette ont le droit de doubler les voitures arrêtées « s’il y a la place » et à vitesse réduite. Les motards qui enfreignent l’interdiction de doubler risquent une amende kolossale ! D’où la pétition pour régulariser tout ça.

Voir la pétition en ligne en cliquant par ici.

En France : expérimentation en Gironde et région parisienne
En France, la circulation interfile va être expérimentée dans le département de la Gironde, à partir de l’automne 2015, annonce Sudouest.fr.

La Sécurité routière va lancer l’expérimentation pendant deux ans, uniquement sur les routes à 2x2 voies, et sans dépasser la vitesse de 50 km/h, explique le quotidien d’informations locales.

L’expérimentation devrait également voir le jour en région parisienne, sur le périphérique parisien notamment, même si, d’après nos informations, la Préfecture de police est sur les freins, refusant que la remontée de file ne dépasse le seul cadre du périphérique pour s’étendre à d’autres voies rapides dans la capitale.

Dans le département des Yvelines, on s’apprête à accueillir la phase d’expérimentation. Un projet qui ne sera pas mis en place avant septembre et qui devrait se concentrer sur la N 10 et la N 186, si l’on en croit Leparisien.fr. Mais on en profitera pour contrôler plus encore les motards, qui ne devront pas dépasser les 50 km/h. D’après Leparisien.fr, les forces de l’ordre du département estiment que « les motards roulent trop vite », et qu’il est temps d’accroître les contrôles…

Complément d’information

- La circulaire officielle qui dit tout sur la remontée de files
- Circulation interfile : début de la période d’essai en septembre 2015

Publicité

Commentaire (1)

Publicité