Les tarifs autoroutiers augmentent, et à la veille des vacances, l’angoisse de voir encore son porte-monnaie pillé monte d’un cran.

Selon les sociétés d’autoroutes, il serait nécessaire de relever les prix pour compenser les investissements dus aux travaux d’entretien, parallèlement à la chute du trafic. Mais d’après 40 millions d’automobilistes, « ces sociétés ne semblent pourtant pas pâtir de la crise à en juger par leurs bénéfices très importants ».

Il est vrai qu’avec une augmentation annuelle de 7,8 % à 11,07 % depuis 2005, les sociétés d’autoroutes toutes privatisées ont été bien au-delà de l’inflation du coût de la vie, de 7,6 %.

L’association 40 millions d’automobilistes demande une annulation de l’augmentation au Conseil d’État, prétextant que la concertation préalable des usagers prévue dans la loi n’a pas eu lieu.

Consultez aussi :

Publicité

Commentaires (17)

Publicité