Pas de perte de point pour le premier excès de vitesse, c’est l’amendement qui a été accepté mercredi à l’Assemblée. Sont considérés comme petits, les excès de moins de 5 km/h. La double peine (amende plus perte de point) ne sera effective qu’à partir du deuxième petit excès de vitesse.

Un amendement qui a fait bondir l’UMP. Dominique Bussereau, secrétaire d’État aux Transports, est totalement opposé à cet amendent. Adepte du “toujours plus de sévérité sur les routes”, il a déclaré : "Le gouvernement ne peut pas accepter cet amendement. Ce serait remettre en cause tout l’édifice de notre politique de sécurité routière."

L’idée d’une tolérance pour les petits excès de vitesse n’est pourtant pas absurde. Guy Tessier, président UMP de la commission à la Défense, et coauteur de l’amendement, espère ainsi différencier les chauffards des “étourdis du compteur” trop souvent mis dans le même panier.

(Source : AFP)

Publicité
Publicité