Ce système, à l’instar d’un parcmètre, oblige les motards à posséder un téléphone portable, ainsi qu’un compte en banque. Des conditions discriminantes et peu adaptées aux usagers deux-roues (voir notre vidéo), comme nous l’explique Kyle Chan, informaticien venu manifester avec sa Honda Hornet : « Quand j’ai commencé la moto, je n’avais pas de téléphone. Résultat, il m’aurait été impossible de payer ! C’est aujourd’hui le cas de mon frère, qui est obligé d’aller se garer à l’autre bout de Londres. »

Une heure ou une journée, même tarif
Pour Simmone Gemma, 40 ans, éditrice qui roule en 125 Vespa, se garer est devenu un vrai calvaire : « Dès que je veux faire un crochet de 5 minutes en ville avant de rentrer à la maison, je suis obligée de trouver une place et de payer pour une journée complète de parking, soit 1 livre (1,15 €, ndlr) ! Alors je me gare dans les autres quartiers et je marche... »

« Tous les usagers de deux-roues sont directement touchés par ce problème », nous explique Thierry Muller, motard français résidant à Londres, qui a bien voulu nous guider de parking payant en parking payant. Il nous a aussi introduit auprès des « Rats », un groupuscule de motards devenu spécialistes du coup de poing médiatique.

Blocages des conseillers municipaux dans leur propre parking, moto bloquant les portes du conseil municipal… Les « Rats » sèment le trouble « à la Française », comme se plait à dire John, membre actif, toujours prêt à filmer ses actions et à les relayer sur la dizaine de forums dédiés au sujet.

Pas de panneau, pas de parking payant
Plus indépendantes encore, car illégales, des actions de peinturlurage de panneaux de parking ont aussi lieu la nuit… En rendant les panneaux de stationnement illisibles, il devient impossible d’envoyer son numéro de place de parking, et donc de payer !
Une faille qu’un petit nombre de motards anglais se plaît à exploiter et à expliquer à leurs concitoyens, en attendant d’obtenir l’annulation complète de ce qu’ils voient comme une énième taxe.

Car, comme le rappel Warren : « La moto est bien la solution aux problèmes de circulation en ville ! Nous taxer alors que nous rendons tant de services est tout simplement un non-sens ! »

Pour en savoir plus sur notre enquête à Londres, et ces effets possible sur la France, Rendez-vous dans le prochain Moto Mag, en kiosque le jeudi 25 février !

Chargement du lecteur...

Parking moto payant à Londres : la rébellion !

Londres a décidé d’instaurer des parkings moto payants. Manif monstre et grosse colère des bikers brittons contre ce racket organisé. Écoutons bien ce qu’ils ont à nous dire, car leur lutte pourrait aussi devenir la nôtre ! Un Français vivant à Londres nous guide. "London calling…"

Publicité
Publicité