Les moto-taxis veulent ouvrir les négociations avec le ministère de l’Intérieur. Pour cela, les chauffeurs sur deux et trois roues manifesteront lundi 21 mars, à 13h30, sur la place de la Bastille, à Paris. Ils défileront jusqu’à 16h pour rejoindre la gare de Lyon.

Les motos-taxis exigent un assouplissement du décret encadrant leur profession, publié en 2009 et applicable à partir d’avril, afin qu’il ne s’applique réellement qu’après de véritables négociations et dérogations avec l’Unsa-Fat (Fédération autonome des transports).

Cette demande d’assouplissement concerne :

- le report de la « vétusté » des motos de 4 ans à 6 ans
- la création d’emplacements réservés dans les gares et aéroports pour les
TPM (transports de personnes à moto)
- la tenue de réunions de négociations régulières « patron/Unsa/ministère de
l’Intérieur » pour élaborer et se diriger vers une évolution du décret,
applicable à partir du 1er avril 2011.

Plus de 150 salariés sont concernés et risquent de perdre leur activité à cette date.

Publicité
Publicité