Le 20 septembre, nous avertissions les motards que le radar du quai de Bercy, à Paris dans le 12e arrondissement, avait été retourné. Il flashe désormais dans le sens capitale-banlieue. La préfecture de police de Paris nous apprend que, dans quelques mois, une nouvelle cabine serait installée pour flasher dans le sens banlieue-capitale…

Tirelire
C’est l’un des appareils photos qui crépite le plus en France. Le célèbre radar automatique fixe installé sur le quai de Bercy à Paris (12e arrondissement), sur une 4 fois 2 voies limitée à 50 km/h, a été retourné, mi-septembre, pour flasher le sens Paris-Province. Nous avons questionné la préfecture de police de Paris sur les raisons de ce changement de sens. « Il s’agit d’un problème d’homologation », nous a vaguement répondu le service presse de la préf’. Une bien obscure motivation, occultant le fait que ce radar est certainement l’un des plus rentables de France.

Échangeur dangereux
« À cet endroit, les quais sont une zone dangereuse où il y a beaucoup d’accidents », rétorque la préfecture. Nous avons regardé le bilan des accidents de la route à Paris, entre 2007 et 2009 : il est vrai qu’avec une cinquantaine d’accidents, 60 blessés et 3 tués durant ces trois années, les quais se taillent une mauvaise réputation. Mais les cartons ont lieu près de l’échangeur entre le quai de Bercy, les boulevards extérieurs et le périphérique, ou alors sous le souterrain de Tolbiac, et non aux abords du radar automatique, installé quelques centaines de mètres plus loin.

Bientôt deux radars
Par ailleurs, nous avons noté qu’à cet endroit, deux radars « pédagogiques » avaient été installés, un dans chaque sens. Logique, selon la préfecture de police de Paris : un nouveau radar automatique va être posé, dans le sens Province-Paris cette fois, à hauteur de son homologue flashant dans le sens Paris-Province. Ce boîtier entrera en action à partir de la fin de l’année 2011 ou du début d’année 2012. Les Parisiens n’ont pas fini de voir crépiter les flashes.

Publicité

Commentaires (10)

Publicité