En images

visuel

Aucun jean renforcé pour motard n’est à ce jour aussi confortable que ce Ride’ster. Réalisé en Armalith 2, une fibre technique mêlant habilement des qualités de résistance à l’abrasion et d’élasticité, il laisse une liberté de mouvement inconnue jusque-là.

Oubliée, la rigidité des premiers modèles en Armalith qui entravaient des gestes aussi élémentaires qu’enfourcher sa moto. Leur amplitude est telle que l’on songe à reproduire le grand écart de Jean-Claude Van Damme…

Glissade autorisée sur 24 mètres…
L’absence de doublure en aramide (Kevlar, etc.), majoritairement utilisée par la concurrence pour renforcer les zones exposées (coutures latérales, fessier), contribue à ce confort, notamment en laissant l’air circuler à travers la toile ; un point appréciable en été. Ici, la matière résistante (UHMPE) est noyée au cœur du coton. Selon l’entreprise française, elle supporterait une glissade de 24 mètres.

Renforts discrets
L’absorption des chocs est confiée à des protecteurs souples et fins de marque YF Protector. S’ils sont discrets, ils ont la fâcheuse manie de s’orienter vers la moto au lieu de se tourner vers la route. Plus gênant, les bandes en Velcro destinées au réglage en hauteur frottent tôt ou tard sur la peau et perdent de leur mordant après quelques lavages.

Nous avons apprécié l’accès au contenu des poches facilité par de larges ouvertures verticales, mais regretté l’absence de plusieurs longueurs de jambes par taille.

Dans la Boutique Motomag.com

  • Chaque mois la rubrique Équipements de Moto Magazine teste de nombreux produits destinés à la moto et au motard. Pour ne pas les rater abonnez-vous en ligne !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité