Chose promise, chose due ! Les premiers « contrôles leurres » sont arrivés sur les routes de France le 8 février 2015. Ces « leurres par panneaux » indiqueront une zone de contrôle radar. Mais sur les dix emplacements sur lesquels sera installé un panneau, un seul sera équipé d’un radar autonome, qui sera régulièrement déplacé.

10.000 leurres
Ce dispositif d’usage de faux a été évoqué lors du dernier comité interministériel de sécurité routière qui s’est déroulé le 2 octobre dernier. C’est le Premier ministre, Manuel Valls, qui avait annoncé, au milieu d’une tonitruante armada répressive, la mise en place de 10.000 leurres dans les prochaines années.

Lire notre article Sécurité Routière : Manuel Valls durcit le ton et vise les motards !

Le premier dispositif de contrôle par leurres est mis en place sur la route départementale 939 entre Aubigny-en-Artois et Le Parcq, dans le Nord-Pas-de-Calais. Une ligne droite de 37 km qui a été choisie pour son « caractère particulièrement accidentogène », selon la Sécurité Routière. Avis aux amateurs, cette route mène notamment sur le circuit de Croix-en-Ternois… Et c’est au Parcq que la FFMC tient un Relais Calmos lors de l’Enduropale.

Un panneau tous les 3 km
Les deux panneaux de signalisation indiquant un radar automatique sont désormais remplacés par pas moins de onze panneaux « pour votre sécurité, contrôles radars fréquents ».

Pour bien se rendre compte, cela représente en moyenne un panneau tous les 3,5 km, qu’il soit placé dans un sens ou dans l’autre. Autant dire que les usagers de la route auront nombre de choses à observer, quitte à oublier, justement, les autres usagers…

1.000 itinéraires leurrés
Pour l’instant, seuls les « panneaux leurres » seront disséminés sur les routes de France, durant l’année 2016. Une deuxième route sera équipée dès la fin du mois de février, dans un autre département.

La Sécurité Routière annonce vouloir installer quelques 500 emplacements leurres sur 100 itinéraires classés dangereux. Fin 2020, le chiffre atteindrait les 5.000 emplacements sur 1.000 itinéraires.

Cabines leurres à venir
En 2017, nos zélés fonctionnaires entendent bien mettre en place des « cabines leurres » en 2017. Des boîtes vides ressemblant à des radars automatiques, dans lesquelles seront placés, au hasard, des dispositifs de contrôles.

Bref, il y aura des panneaux partout, tout le temps et l’usager passera le plus clair de son voyage à surveiller son compteur comme les bords de route, plutôt que d’admirer le paysage… Merci la Sécurité Routière !

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous défend, soutenez-la en portant ses couleurs !

Publicité
Publicité