Faire vite

Vous avez alors un délai de 45 jours pour adresser une réclamation motivée, par lettre recommandée avec accusé de réception, à l’officier du ministère public (l’adresse figure sur l’avis de contravention) en demandant à être entendu par le juge.

Dans tous les cas, la Commission juridique de la FFMC est là pour vous conseiller et vous orienter vers ses avocats motards et spécialistes des dossiers deux-roues (permanence téléphonique le jeudi de 14h30 à 18 h au 01.48.18.12.17).
Profitez-en pour vérifier votre contrat d’assurance. Si celui-ci inclut une protection juridique, vos frais d’avocat sont pris en charge.

Alors n’hésitez plus à contester. Ne signez rien. La loi est de votre côté et la FFMC est là pour vous défendre !

Chargement du lecteur...

PV anti-motard : la FFMC vous défend

Vous venez d’être verbalisé parce que vous remontiez tranquillement une file ? Ne vous laissez plus faire ! La commission juridique de la FFMC peut vous défendre devant les tribunaux et obtenir le plus souvent la relaxe. Jean-Raphaël Altabef, avocat et membre de la commission juridique de la FFMC vous explique comment procéder.

Publicité
Publicité