Contrôle technique 2-roues, nouveau format de plaques d’immatriculation, port des gants obligatoire, sans oublier les restrictions de circulation, sont autant de sujets d’actualité qui ont été abordés par les militants de l’antenne du Territoire de Belfort de la Fédération française des motards en colère (FFMC 90) à l’occasion de la première Nuit 2-roues qu’elle organisait, le 28 octobre dernier.

Convivialité
Un rendez-vous placé sous le signe de la convivialité : c’est autour d’un apéro et d’un barbecue qu’ont pu se rassembler près de 150 motards, sur la place Corbis à Belfort.

« J’ai 40 ans, je suis en excellent état et pourtant bientôt, je ne pourrai plus circuler en ville… » Ce message, porté par l’une des motos anciennes exposées sur la place, résumait à lui seul le sentiment des motards concernant les Zones à circulation restreinte (ZCR).

La loi pour la transition énergétique, votée en août 2015 par l’Assemblée nationale, permet aux élus locaux d’interdire certaines catégories de véhicules dans des périmètres urbains préalablement définis. Même si le département 90 n’est pas encore concerné, une telle mesure ne passe pas chez les motards, qui expriment via ces Nuits 2-roues un peu partout en France leur refus d’une politique d’écologie punitive.

Contrôle technique
Les militants de la FFMC 90 ont également profité de cette soirée pour exposer leur opposition au projet de contrôle technique moto, dont la mise en place est prévue en fin d’année 2017. Ils contestent également l’obligation du port des gants et d’autres mesures venues encadrer la pratique d’un véhicule symbole d’une liberté sans cesse rognée…

Une année de contraintes
« En l’espace d’une année, les réformes visant les motards ont été nombreuses », s’insurge Marcel Jardot, coordinateur de la FFMC 90. « À tel point qu’on se demande si les motards ne sont pas les cibles à abattre, les boucs émissaires d’une politique de sécurité routière qui ne parvient plus à faire diminuer le nombre d’accidents. Tout est bon pour nous soutirer de l’argent, c’est un véritable racket qui s’organise. En revanche, rien n’est fait pour améliorer l’état des routes. Les infrastructures sont toujours aussi dangereuses, mais là rien, pas l’ombre d’une mesure ».

Pour une première action de Nuit 2-roues, les militants se sont dits satisfaits des nombreux échanges qui ont eu lieu avec les motards et non motards. D’autres rassemblements nocturnes devraient suivre à Belfort.

Toute l’actu sur les interdictions de circulation

- Retrouvez l’actu sur les vignettes Crit’air, les ZCR, les Nuits 2-roues de la FFMC sur Motomag.com/Défense des motards/2-roues en ville

Dans la Boutique Motomag.com


- Retrouvez l’enquête de Moto Magazine sur la pollution des 2-roues dans le n°327 (mai 2016) en vente par correspondance

- Pour recevoir Moto Magazine et ses enquêtes sur la défense des motards chaque mois, abonnez-vous !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité