Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1936/1936
1785/1936
1435/1936
1343/1936
1242/1936
753/1936
707/1936
678/1936
573/1936
567/1936
555/1936
546/1936
497/1936
464/1936
356/1936
339/1936
318/1936
313/1936
305/1936
302/1936
277/1936
274/1936
233/1936
213/1936
motomag.com
Essais

Nouveautés moto 2013 : Beta 250 et 300 RR
 Essai   

 

2013

Catégorie

Tout Terrain (Trial, Enduro, Cross)

Cylindrée

126 à 400
Accueil du site | Essais | Autres marques | Beta

Beta 250-300 RR enduro : le retour du 2-temps !

Revenu à l’enduro par le biais du 4-temps, Beta mise désormais sur le 2-temps des 250 et 300 RR pour poursuivre son développement. En fait une même moto déclinée en deux cylindrées de plus ou moins fort tempérament.

Suite de l'article >>>

Obsolète, le 2-temps ? Certainement pas de l’avis des enduristes, toujours plus nombreux à y (re)venir via des marques comme KTM, GasGas ou Husqvarna, restées fidèles à cette technologie sur une partie de leur gamme. Contrairement aux constructeurs japonais qui eux, ont viré leur cuti à partir de la fin des années 1990. Étaient alors invoquées des raisons environnementales non dénuées d’intérêt mercantile, puisque les 4-temps à haut rendement s’avèrent plus coûteux à l’achat comme à l’entretien. Un constat qui passe de plus en plus mal, d’où le retour de Beta sur ce segment de marché.

Le bruit et l’odeur
Vendues 1 000 € moins chères que leurs aînées, les 250 et 300 RR remplissent la première partie du contrat. Sans être données pour autant, puisqu’elles ont été conçues comme de vraies machines de course.

EN IMAGES

Commentez l'article (2 commentaires)

Autant le 4 temps a l’ancienne présentait un certain interêt,(du couple sans prendre 10000tr/mn) les 4 temps moderne n’apporte rien hormis du poids,un tarif + elevé et un coût d’entretien exorbitant. Je ne fais plus d’enduro, mais en discutant avec des jeunes je m’apercois que beaucoup reviennent au 2 (...)

Dernière petite annonce Beta

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

consultez aussi :

dans nos reportages :

Fiche technique

(données constructeur)
Beta 250 RR / [ Beta 300 RR ]

- Moteur Type monocylindre refroidi par eau, 2T, admission par clapets et valve à l’échapp. ; Cylindrée (al. x cse) : 249 cm3 (66,4 x 72 mm) [293 cm3 (72 x 72 mm)] ; Puissance maxi n.c ; Couple maxi n.c. ; Alim./depollution carburateur Ø 36 mm / n.c.
- Transmission Boite de vitesses à 6 rapports ; Transmission finale par chaîne
- Partie-cycle Frein av (étrier a x pist.) 1 disque Ø 260 mm (2 juxt.) ; Frein ar (étrier a x pist.) 1 disque Ø 240 mm (1) ; Réservoir (réserve) 8 litres (1,3) ; Poids à sec 104 kg
- Pratique Coloris Rouge et blanc ; Garantie 1 mois constructeur. ; Prix : 7.699 € [7.799 €]

Tags

Beta - Essais - Nouveautés moto
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

Et l’écologie dans tout ça ? La surconsommation paraît négligeable au regard du nombre d’heures passées à leur guidon dans l’année. Le bruit est bien maîtrisé, reste l’odeur pour les piétons… et de sacrées sensations au guidon !

Car remonter sur un 2T après des années de 4T, c’est redécouvrir une nervosité incomparable – pour ne pas dire jubilatoire – qui oblige cependant à un pilotage précis et une plus grande mobilité pour optimiser l’adhérence. En particulier sur la 300, d’un tempérament rageur qui la rend physiquement exigeante. Avis à ceux qui privilégient cette cylindrée pour le gain de couple qu’elle offre en général : il s’agit dans le cas présent d’un outil réservé aux plus aguerris ! D’autant que de la force à bas et mi-régime, la 250 n’en manque pas. C’est même le gros point fort d’une motorisation nettement plus docile dans les tours, et qui vise du coup un public toujours initié mais plus large. Sachant que la partie-cycle, aussi svelte qu’affutée, est commune aux deux versions.

Verdict
Si la 300 apparaît trop « explosive » pour satisfaire à un usage loisir, la 250 saura probablement séduire les randonneurs sportifs. Lesquels n’auront pas à la cravacher pour obtenir le meilleur d’elle-même et redécouvrir ainsi des sensations décidément irremplaçables. À défaut d’être politiquement correctes.

Didier Bouard - 12/10/2012

Nos derniers articles

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Triumph 1700 Thunderbird LT : pas encore du tonnerre

Pensée pour le voyage, la Triumph 1700 Thunderbird « LT », pour « Light Touring » assume bien son rôle. Mais dans un confort qui confine presque à l’ennui, par manque de sensations mécaniques.

Yamaha XVS 1300 Custom : la cousine américaine

Yamaha étoffe sa gamme custom en Europe, en piochant la XVS 1300 Custom dans le catalogue américain. Bien finie, généreuse en sensations, cette moto offre de belles prestations à un prix honnête.

BMW R 1200 GS Adventure… au coin de la rue

BMW poursuit le renouvellement de sa gamme autour de son bicylindre « liquide », et c’est au tour de la R 1200 GS Adventure de faire peau neuve. Tout change sur ce best-seller de la marque, à l’exception notoire du look... et du gabarit !

Nous suivre sur
le web