Article

Pour 2017, les 4-cylindres de BMW reçoivent quelques améliorations non négligeables. À l’occasion du salon Intermot de Cologne, la firme bavaroise présente ces 3 nouvelles moutures qui passent toutes, bien évidemment, la norme Euro 4.

BMW S 1000 RR : électronique et selle monoplace

JPEG - 720.7 ko

En plus de recevoir un nouveau coloris gris métal, la BMW S 1000 RR est désormais livrée de série avec une selle monoplace et capot de selle. Il reste néanmoins possible de prendre le pack passager avec selle passager et repose-pied sans supplément de prix. Pour 2017, l’hypersport reçoit le contrôle de traction DTC avec détecteur de prise d’angle. Enfin, l’ABS Pro, qui améliore la sécurité au freinage sur l’angle, s’ajoute comme nouvelle composante de l’option « Modes de pilotage Pro ».

BMW S 1000 R : plus de puissance

JPEG - 877.7 ko

(Un peu) plus de puissance et (un peu) moins de masse, voilà la principale évolution de la S 1000 R. Le roadster gagne 5 chevaux (elle affiche désormais 165 ch à 11 000 tr/min) et perd 2 kg. Son poids annoncé s’élève à 205 kg.

Ça ne saute pas aux yeux, mais les lignes de l’édition 2017 de la BMW S 1000 R se veulent plus tranchantes et l’ensemble, plus réduit pour accentuer le côté sportif de l’hyper-roadster. Le tableau de bord a également été revu.

Elle reçoit de série un silencieux HP Titane qui lui donnera un son plus grave. De série également la S 1000 R se dote du shifter HP Pro pour monter et descendre les rapports sans toucher au levier d’embrayage. Petite modification également sur le cadre périmétrique qui voit sa partie arrière allégée, ainsi que le bras oscillant qui a été retravaillé pour plus de rigidité et améliorer la traction. À noter le changement de guidon pour réduire au maximum les vibrations. Bien vu !

BMW S 1000 XR : puissance, coloris et guidon

JPEG - 1006.9 ko

Gain de puissance également pour la BMW S 1000 XR, qui bénéficie de 5 chevaux de plus pour afficher 165 ch à 11 000 tr/min. Elle se décline dans un nouveau (très) joli coloris Bleu Matt. Comme pour la S 1000 R, le guidon a été modifié pour réduire les vibrations dans les extrémités du guidon.

Voici donc pour le coup de frais apporté aux 4-cylindres bavarois. Des mises à jour nécessaires dans le marché ultra-concurrentiel des gros roadsters et hypersportives. Avouons-le, on a hâte de refaire un essai pour confirmer les qualités de ces 3 machines.

Commentaire (0)

Publicité