Article

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. Mais selon les journalistes de Moto Magazine, la Thruxton est la plus jolie Triumph de la gamme Bonneville 2016, présentée le 28 octobre. Ce café racer aux lignes rétro et sportives a réellement de la gueule.

Épuré et sportif
De la proue, avec son phare rond et ses jantes à rayons, à la poupe, avec sa selle monoplace, son feu arrière à diodes et son pot relevé, difficile d’énoncer une quelconque critique sur l’esthétique de cette magnifique machine. Dans les détails, on relèvera le bouchon de réservoir Monza rabattable, qui fait son petit effet. Dans le style épuré et racing des cafés racers, la Triumph Thruxton 2016 frappe très fort.

Nouveau moteur de 1.200 cm3
Pour propulser la nouvelle Thruxton, Triumph a posé un nouveau moteur de 1.200 cm3 dans le cadre. Un bicylindre en ligne, calé à 270 ° et refroidi par eau, capable de livrer plus de 11 m.kg dès 4.950 tr/min.

Même s’ils sont très proches, le twin qui propulse la Thruxton se veut plus sportif que celui de la T120. Le vilebrequin est plus léger, le taux de compression est plus important et la boîte à air inédite. Le circuit de refroidissement liquide a été particulièrement bien intégré pour ne pas nuire au style rétro. Bien vu !

Châssis
Le moteur est intégré à un tout nouveau cadre, lui-même doté de suspensions inédites, mais non réglables. La machine adopte une ergonomie sportive avec bien évidemment des guidons bracelet mais aussi un double disque à l’avant.

Ajoutons à cela une offre stratosphérique d’équipements, comme le ride-by-wire (et ses modes de conduites road, rain et sport), un embrayage anti-dribbling, l’antipatinage, une prise USB, une clé à transpondeur, ainsi qu’un tableau de bord ultra complet.

Thruxton R

La version standard ne vous suffit pas ? Alors attention les yeux, la Thruxton R arrive ! La version premium se distingue par un accastillage sportif, composé d’un ensemble étrier, disques et maître-cylindre Brembo, une fourche inversée Showa, un amortisseur à bonbonnes Öhlins (le tout réglable bien évidemment), mais aussi des pneus Pirelli Diablo Rosso Corsa… Ajoutez à cela un capot de selle ou encore une sangle de réservoir en aluminium, et l’impression de chevaucher une moto d’exception est complète.

Nulle info n’a encore transpiré quant au tarif des Triumph Thruxton et Thruxton R. Ne reste plus qu’à attendre le salon Eicma de Milan, à partir du 17 novembre, pour en savoir un peu plus. Restez connectés à Motomag.com !

Tout sur la gamme Triumph Bonneville 2016

Dans la boutique motomag :

- Commandez le T-shirt Triumph moteur twin vintage
- Voir aussi le DVD moto : I am Steve McQueen "The king of cool" grand amateur de Triumph

Commentaire (1)

La rédaction vous conseille

Publicité