Présentation

En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel
Article

Au milieu des trails et des roadsters, il manquait une véritable routière dans la gamme KTM. Cette carence est désormais comblée : le constructeur autrichien présente, lors du salon moto EICMA de Milan en cette fin novembre 2015, la Super Duke GT R. Habillée d’un demi-carénage, elle est surtout équipée des dernières assistances propres aux motos autrichiennes. Une sportivo-GT, qui vient directement chasser sur les terres d’une certaine BMW 1200 RS.

Notre avis
La Super Duke 1290 R est une moto plus confortable qu’il n’y paraît. La prendre comme base pour réaliser la toute première sportivo-Gt chez KTM ne manque donc pas de bon sens.

En modifiant et en rallongeant le bâti arrière pour accueillir dignement des valises et un passager, en redessinant l’avant afin d’apporter un supplément de protection, le roadster devrait offrir un surplus de confort pour le long court, tout en conservant tout les attributs qui caractérisent la Super Duke : puissance et disponibilité du gros twin LC8 (172 ch), agilité et performance de la partie-cycle particulièrement affûtées.

Avec 16 petits kilogrammes supplémentaires sur la balance (205 kg annoncés), cette version GT gagne énormément du côté des équipements : suspensions WP semi-actives, centrale inertielle avec antipatinage et ABS autorisant les freinages sur l’angle, cruise contrôle, un éclairage à leds sur l’angle, poignée chauffante et bulle réglable (manuellement)…

Tout le package spécifique à la 1290 Super Adventure avec, en plus, l’arrivée d’un quick shifter (en montée uniquement). De quoi aborder les longs trajets avec la sérénité d’une GT (réservoir de 23 litres) tout en autorisant un rythme effréné une fois arrivé sur les petites routes de son choix.

Seul hic, le tarif, qui devrait tourner autour des 18.000 euros soit 1.000 euros de plus qu’une BMW R 1200 RS à cardan avec toutes ses options. Mais là, on suppute déjà…

L’essentiel

- L’excellente base châssis et moteur de la Super Duke 1290 R.
- Des suspensions semi-actives paramétrables siglées WP.
- Un réservoir à la capacité augmentée.
- Une bulle réglable manuellement.
- Un bâti arrière allongé avec support valises intégrées selle confort et poignée passager.
- Un shifter en montée de rapport.
- Un éclairage d’angle à diodes travaillant à l’inclinaison de la moto.
- Un cruise control et des poignées chauffantes.
- 16 kg de plus que la Super Duke (205 kg).

Fiche technique

Moteur : bicylindre en V (75°) refroidi par eau, 4 soupapes par cylindre, 1.301 cm3
Puissance maxi : 173 ch
Couple maxi : 14,6 m.kg
Poids annoncé : 205 kg
Réservoir : 23 litres
Hauteur de selle : 835 mm
Coloris : gris/orange, gris/noir/orange.

Prix : 18.270 euros

Disponibilité : non communiquée

Publicité