Article

Présentée lors de la « Volkswagen night » du salon international de l’automobile de Francfort, lundi 14 septembre, la Ducati Monster 1200 R offre une nouvelle et belle corde à l’arc de Ducati. Passage en revue d’un monstre encore un peu plus agressif.

Esthétiquement, rien de flagrant. La version « R » du Monster ne se distingue que par quelques nouveaux éléments. On note par exemple une coque arrière redessinée ou des échappements 2-en-1-en-2 pentagonaux, une tête de fourche, un habillage de radiateur… la Monster conserve tout de même sa nouvelle signature esthétique initiée par la version standard sortie l’année dernière.

Les ingénieurs ont en revanche gommé un petit défaut d’ergonomie, modifiant les platines de repose-pied afin d’améliorer la position de conduite sur cette version R. Bien vu.

160 chevaux
Si le monstre conserve le gros bicylindre Testastretta 11° DS desmodromique à refroidissement liquide, Ducati promet un accroissement de la puissance de l’ordre de 10 % et celui du couple, de 5,5 %. Sur le papier, le twin développe maintenant 160 ch à 9.250 tr/min pour une couple maximum de 13,4 m.kg à 7.750 tr/min. Ce qui en fait le roadster le plus puissant jamais développé par la firme de Bologne. Le moteur est utilisable avec trois cartographies : sport, touring et urban. La machine est conforme aux exigences de la norme Euro 4. Elle sera donc disponible en puissance libre en France.

Upgrade
Côté partie-cycle, si Ducati conserve le cadre semi-treillis avec moteur porteur, quelques éléments améliorent tout de même l’ensemble. Les suspensions sont assurées par un ensemble fourche et amortisseur Öhlins. Le freinage, quant à lui, est confié à des étriers Brembo M50. De série, la Monster est livrée avec des pneus Pirelli Diablo Supercorsa SP.

Naturellement, la Monster R reçoit son lot d’assistances à la conduite, comme l’amortisseur de direction ou le safety pack comportant ABS (réglable sur trois niveaux) et contrôle de traction (huit niveaux), le tout visible sur un tableau de bord TFT emprunté à la 899 Panigale.

Poids plume
Avec quelques éléments haut de gamme en carbone et de nouvelles jantes, la version R s’allège de 2 kg sur la balance par rapport à la version standard. Elle est annoncée à 207 kg tous pleins faits (180 kg à sec).

Voici donc une machine de pointe qui fait son apparition dans la catégorie des roadsters sportifs. Face à elle, la KTM 1290 Superduke R fait logiquement office de rivale directe, mais n’oublions pas les BMW S 1000 R ou encore la Triumph 1050 Speed Triple qui ne seront pas en reste.

Dans la Boutique Motomag.com

- Habillez-vous du tee-shirt Moto Magazine « Cœur de motard » avec le moteur Ducati twin en L 750 GT et SS

Commentaire (0)

Publicité