En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel


Salon de Cologne 2014 : la BMW S1000RR version... par Moto-Magazine

Cinq ans après son apparition sur le marché de l’hyper-sportive, la S 1000 RR de BMW subit déjà son second lifting. Esthétiquement, les différences avec les précédents modèles sont relativement faibles. Tout juste notera-t-on l’apparition d’un petit nez de carénage recourbé sous la bouche d’air et le nouvel échappement à l’embout plus grand.

Techniquement par contre, le travail a été plus profond, que ce soit au niveau du moteur (plus puissant), de la partie cycle, mais aussi des assistances et des gadgets électroniques.

Nouveaux arbres à cames allégés, conduits de culasse revus, trompe d’admission plus courte, boîte à air de plus grande contenance et nouvelle ligne d’échappement… le 4-cylindres allemand voit sa puissance grimpe à 199 ch, soit 6 de plus qu’à sa sortie en 2009.

Les modifications apportées favorisent l’arrivée du couple, encore plus présent entre 5.000 et 9.500 tr/min (113 N/m max à 10.500 tr/min). Le nouvel échappement, plus long mais désormais sans silencieux dans la partie avant de la machine, permet d’économiser 3 précieux kilos.

La structure du cadre a elle aussi été allégée, et sa géométrie légèrement modifiée pour un feedback annoncé encore plus franc, ce que nous ne manquerons pas de vérifier lors de sa très prochaine présentation.

En complément des suspensions pilotées, héritées du modèle HP4 et améliorées, on note l’apparition d’un impressionnant catalogue d’assistances et de gadgets électroniques, uniquement disponibles avec le mode optionnel « pilotage pro ». Ce package permet de bénéficier de 2 modes complémentaires aux modes « Rain », « Sport » et « Race » : un mode « Slick » et un mode entièrement paramétrable baptisé « User ».

Toujours en option dans ce pack, on note l’apparition d’un « Launch control » permettant d’effectuer des départs canons sur circuit, comme sur une Aprilia RSV4, et d’un « Pit-lane limiter » permettant de réduire sa vitesse tout en produisant la sonorité caractéristique des motos d’Endurance.

Enfin, ce mode comprend également de nombreuses informations inédites au tableau de bord : vitesse de décélération au freinage, prise d’angle en temps réel, comme sur les écrans de Moto GP !

Fiche technique

(données constructeur)
Moteur
Type 4-cylindres en ligne, refroidi par eau, 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée (al. x cse) 999 cm3 (80 x 49,7 mm)
Puissance maxi 199 ch à 13.500 tr/min
Couple maxi 11,5 m.kg à 10.500 tr/min
Alim./dépollution : injection/Euro 3
Transmission
Boîte de vitesses 6 rapports
Transmission finale par chaîne
Partie-cycle
Frein Av (étrier à x pist.) 2 disques, Ø 320 mm (4 opp.)
Frein Ar (étrier à x pist.) 1 disque, Ø 220 mm (2 juxt.)
Réservoir (réserve) 17,5 litres (n.c.)
Poids annoncé 204 kg
Pratique
Coloris noir, rouge et bleu
Prix : n.c.

Commentaire (1)

Publicité