Nouveauté moto 2015 : Aprilia RSV4 RR, une... par Moto-Magazine

Présentée le 4 novembre au salon EICMA de Milan, l’Aprilia RSV4 RR arrive tout auréolée du titre de championne du monde Superbike, avec Sylvain Guintoli. La version 2015 reste une bête de course qui ne devrait pas décevoir, vu les prestations de haut vol de sa devancière, en comparatif dans le numéro 312 de Moto Magazine, actuellement en kiosque.

Les constructeurs ne rechignent pas devant la tâche, et les investissements, pour mettre en avant leur savoir-faire en compétition. Après Yamaha avec sa R1 façon M1 et Honda avec son proto de RCV213-S de route, c’est au tour d’Aprilia de présenter à Milan une replica de machine de compétition.

Lifting esthétique
La signature visuelle change avec trois nouveaux optiques et une face avant redessinée et étudiée en soufflerie pour amoindrir la pression sur le buste et le casque. De là à parler de gain de confort… L’échappement a également été totalement revu esthétiquement mais aussi techniquement avec la présence de deux sondes et d’une valve reparamétrée.

200 chevaux
Cette machine vouée à la performance gagne 16 ch pour passer la barre psychologique des 200 canassons. Pour ce faire, les frictions moteur ont été amoindries, nombre de pièces allégées (soupapes, ressorts, arbres à cames) pour obtenir un régime de rotation plus élevé, et la carburation optimisée. Dorénavant, la gestion de chaque corps d’injecteur est indépendante. Une première sur une machine de série, qui permet une adaptation aux petits oignons des différents modes de contrôle moteur.

Total control
Rappelons ici que la RSV bénéficie bien sûr de toutes les fonctions électroniques APRC (Aprilia Performance Ride Control) de sa devancière : modes moteur, contrôle de traction, de wheeling, assistance au départ, complétées par un shifter et un ABS course sur 3 niveaux de sensibilité et déconnectable.

Comme pour la nouvelle Tuono, il est possible de connecter la machine à un smartphone pour en optimiser le setting pour la piste via une plateforme dédiée. La main de l’homme deviendra-t-elle totalement inutile, même au plus haut niveau de la compétition ?

Pour en finir avec les sophistications, une édition limitée RSV4 RF (notre photo) sera produite à 500 exemplaires pour célébrer le titre mondial. Elle bénéficiera du Race Pack dans l’équipement de série.
Un magnifique outil, à n’en pas douter efficace sur circuit, maîtrisable sur route, mais quelque peu déconnecté des besoins du plus grand nombre.

Fiche technique

(données constructeur)

- Moteur
Type 4-cylindres en V à 65° refroidi par eau, 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée (al. x cse) : 999,6 cm3 (78 x 52.3 mm)
Puissance maxi : 201 ch à 13000 tr/min
Couple maxi : 11,7 m.kg à 10500 tr/min
Alimentation/dépollution Injection/Euro 3
- Transmission
Boîte de vitesses 6 rapports à cassette
Transmission finale par chaîne (16 x 41)
- Partie-Cycle
Frein av. : 2 disques 320 mm
Frein ar. : 1 disque 220 mm
Réservoir (réserve) : 18,5 litres (4 l)
Poids à sec : 180 kg (sans batterie ni fluides)
- Pratique
Coloris : noir et gris, noir (et Superpole graphic, modèle RF)
Prix : N. C.

Découvrez l’essai de l’Aprilia RSV4 R APRC dans Moto Magazine n°312 de novembre 2014

Commentaire (0)

Publicité