Présentation

En images

Honda CBR 1000 RR 2012 : nouvelles couleurs Honda CBR 1000 RR 2012 : tout digital Honda CBR 1000 RR 2012 : jantes à 12 Honda CBR 1000 RR 2012 : facilité de réglage

Suspensions

La CBR 1000 RR reçoit une fourche inversée Showa de 43 mm utilisant la technologie BPF (Big Piston Fork), avec un volume d’amortissement plus important et un réglage de détente et de compression sur le haut du tube. Une technologie qui est apparue l’année dernière sur les Suzuki GSX-R 600 et 750, ainsi que sur la Kawasaki ZX-10R 2011.

À l’arrière, avec Showa toujours, Honda adopte une configuration Unit Pro-Link avec le système « Balance Free Rear Cushion ». Ce système se caractérise par l’utilisation de deux tubes à l’intérieur de l’amortisseur au lieu d’un tube simple.Cela apporterait plus de douceurs aux changements de pression. L’accès aux réglages est également amélioré, ceux-ci ont été déplacés sur la partie supérieure gauche et sont accessibles par le haut.

Côté freinage par contre, la Fireblade 2012 conserve le freinage combiné ABS qu’elle a reçu en 2009. Le moteur restera aussi inchangé. La firme ailée conserve son 4 cymindres en ligne qui développe 177,5 ch à 12.000 tr/min et un couple maxi à 11,6 m.kg à 8.500 tr/min. Honda annonce pourtant que l’injection a été reprogrammée pour plus de douceur à faible ouverture des gaz.

Carence

Une nouvelle version qui laisse quelques creux. La Fireblade ne reçoit pas le contrôle de traction. Un atout qui a pourtant fait ses preuves sur l’Aprilia RSV4 APRC et qui arrive pourtant sur la nouvelle Yamaha R1 de 2012. Notons également qu’il n’y aura pas de cartographie d’allumage programmable.

Pas de révolution donc pour la CBR 1000 RR de 2012. Reste à savoir si ce millésime fera le poids face aux nouvelles références du genre qu’elles soient européennes (BW S1000RR, Aprilia RSV4 APRC,…) ou japonaises (Yamaha R1, Suzuki GSX-R 1000).

Commentaires (14)

Publicité