Article

C’est la moto de série la plus rapide du monde et plus d’un pilote rêverait de chevaucher ses quelque 300 chevaux : nous parlons bien sûr de la H2 de Kawasaki. La firme verte dévoile à l’occasion du salon de Cologne 2016 les évolutions de son missile sol-sol pour 2017.

En premier lieu, la H2 reçoit l’amortisseur TTX Öhlins. Un modèle extrêmement perfectionné qui a fait ses preuves dans le milieu sportif et améliore la stabilité du train arrière. Un gage pour la tenue de route à très haute vitesse. Il est bien sûr réglable en précharge (sans outil) comme compression et détente, sur 22 positions.

Autre nouveauté, l’adoption de la centrale inertielle Bosh IMU (pour Inertiel Measurement Unit). Cette dernière surveille les mouvements de la moto sur 6 axes : longitudinal (accélération), transversale et verticale, la vitesse angulaire de roulis et le tangage. Des mesures plus précises qui permettent une meilleure utilisation du KTRC (contrôle de traction Kawasaki), du KLCM (aide au départ) mais aussi du KIBS (système antiblocage ABS made in Kawa...) qui intègre une nouvelle fonctionnalité : le contrôle du freinage en virage. Bien vu !

En bonus, les H2 et H2R reçoivent d’origine le Quick Shifter (qui autorise le passage et rétrogradage des vitesses à la volée) : et c’est une première chez Kawasaki.

À savoir également que pour faire répondre aux normes Euro 4, Kawasaki a dû travailler sur le collecteur d’échappement de sa H2 (avant : les tubulures 1-2 étaient raccordées à 3-4, et maintenant : les tubulures 1-4 sont raccordées à 2-3).

Enfin, de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées au tableau de bord comme l’affichage de l’angle d’inclinaison et l’enregistrement de l’angle maximal. Des données possibles à obtenir grâce à la centrale inertielle Bosch.

JPEG - 1.3 Mo

En bonus, les H2 et H2R reçoivent le « River Mark » apposé sur le nez du carénage : un emblème historique, décliné pour la première fois en relief, qui est réservé uniquement aux modèles légendaires de la marque.

Édition limitée
Kawasaki a décidé de fabriquer une version Carbon limitée à 100 exemplaires de sa H2. Elle se caractérise par un nez de carénage en fibre de carbone et une nouvelle variante de la peinture à effet miroir , celle qui est utilisée sur la H2R. Chaque modèle portera un numéro qui sera gravé sur la plaque du compresseur. La classe non ?

- Prix : compris entre 31 000 € et 32 000 € (estimation importateur)
- Disponibilité : janvier 2017 (estimation importateur)

Commentaire (0)

Publicité