En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel

Il est des catégories qui n’ont pas le succès qu’elles méritent : c’est le cas des sportivo-GT qui, si elles ont eu leurs heures de gloire, n’ont plus les faveurs du motard actuel. Pourtant, Kawasaki présente au salon Intermot de Cologne 2016, une nouvelle version (la 3e) de sa Z1000SX.

Au programme : une nouvelle gueule plus radicale, qui se caractérise par ses lignes plus agressives, son nouveau phare à LED, ses clignotants minimalistes intégrés ou encore le garde-boue avant style Supersport. Rien de révolutionnaire, mais de quoi remettre la machine au gout du jour.

L’ergonomie et la vie à bord ont fait l’objet d’attentions avec un carénage redessiné pour éviter au conducteur de subir la chaleur du moteur, un levier d’embrayage réglable sur 5 positions, des rétroviseurs plus écartés (20 mm), des mousses de selle plus confortables (+ 3mm d’épaisseur) et une assise plus ergonomique pour le passager (+25 mm en hauteur)le passager) lequel profitera de poignées de maintien mieux conçues et mieux intégrées. La protection a été améliorée avec une nouvelle bulle à double courbure, plus haute de 15 mm, et un carénage en deux éléments plus large de 28 mm de chaque côté. Enfin, la hauteur de selle a été abaissée de 5 mm (désormais à 815 mm) grâce à un nouveau tarage des suspensions.

JPEG - 648.6 ko

Le tableau de bord, désormais LCD, reçoit de nouvelles informations tels l’indicateur de rapport engagé et le voyant annonçant le moment opportun pour changer de rapport. Le autres informations restent présentes : double totaliseur, autonomie, conso moyenne et instantanée, etc.

Pour 2017, la Z 1000 SX se dote de nombreuses assistances électroniques. À commencer par la centrale inertielle Bosch qui fournit les informations d’orientation du châssis en direct. Cela permet un fonctionnement efficace des aides (nouvelles, elles aussi) comme le contrôle de traction KTRC ou l’ABS intelligent KBIS.

Le moteur a lui été mis en conformité avec la norme Euro4 et devrait se montrer plus souple grâce aux nouveaux réglages de la centrale électronique. Un arbre d’équilibrage secondaire a été ajouté pour amoindrir encore les vibrations.

Cette dernière mouture de la Z 1000 SX est donc encore mieux armée pour abattre les kilomètres avec vélocité. Et pour affronter la concurrence, la Honda VFR 800 V-tech, ou encore la nouvelle Ducati 950 Supersport…

Publicité

Commentaire (0)

Publicité