En images

TOTO en moto crotte : une t’auto caca TOTO en moto crotte : photo souvenir TOTO en moto crotte :  1000 kilomètres de fumet TOTO en moto crotte : arrivée triomphale

En revanche, le Toilet Bike Neo ne fonctionne pas directement en convertissant la « mouscaille » du pilote, assis sur son trône, mais par du gaz stocké dans deux bonbonnes d’air comprimé, à l’arrière de la machine.

Retour vers le futur

Ce carburant s’appelle le biogaz, il est issu de matières fécondes, de déchets d’élevage et d’eau usées au Japon.
Plus connu sous le nom de méthane, ce gaz à effet de serre a un important impact sur l’environnement, il est considéré comme le 3e gaz responsable du dérèglement climatique, après le CO2 et les fréons.

46 litres de m...

Le « Toilet Bike Neo Project » fonctionne avec un moteur de 250 cm3. Les deux bouteilles de 46 litres suffisent pour faire fonctionner l’engin sur une distance d’environ 300 km (150 km par réservoir, donc), à une vitesse maxi de 80 km/h. Au total, il frôle avec les 300 kg.
TOTO ne donne pas de précision sur la quantité « d’étrons » qu’il a fallu pour arriver à fabriquer le « cacarburant » afin de parcourir les 1000 km du challenge, ni l’odeur émise par les échappements.

Comme à la maison

TOTO a conçu le « Toilet Bike Neo Project » à l’image des toilettes qu’il propose dans sa gamme : petite musique douce, messages météo, messages boursiers...

Kawacrot

Malheureusement aucune chance de voir cette usine à gaz se décliner en moto de série. Il ne s’agit que d’un prototype destiné à faire le buzz.
C’est dommage, on aurait pu imaginer les marques de moto décliner tout une gamme sous cette nouvelle technologie...

En tout cas TOTO aura surtout eu le mérite de mettre un coup de projecteur sur cette source d’énergie trop peu encore utilisée à l’échelle mondiale et à laquelle nos pouvoirs publics gagneraient à se plonger le nez dedans.

Rudie Gropai

Publicité
Infos en plus
Publicité