Décret anti-moto ? Non, quand même pas, mais l’info concerne entre autres les motards manifestants. L’interdiction de dissimuler volontairement son visage lors d’une manifestation publique a été officialisée, samedi 20 juin, avec la publication d’un décret du premier ministre au Journal officiel. Le texte punit d’une amende maximale de 1.500 euros « le fait pour une personne, au sein ou aux abords immédiats d’une manifestation sur la voie publique, de dissimuler volontairement son visage afin de ne pas être identifiée dans des circonstances faisant craindre des atteintes à l’ordre public ». (source AFP)

C’est la FFMC qui va être embêtée, elle qui prône le port du casque pendant ses manifs…

Publicité
Publicité