Face à l’inquiétude créée par la généralisation des Zones de Circulation Restreinte (ZCR), les antennes de la Fédération française des motards en colère de la région normande (FFMC 76, 14, 27, 50 et 61) appellent les motards à se faire entendre le samedi 23 septembre au Havre à partir de 13 heures.

La coupe est pleine
Après l’obligation de port de gants homologués - et les verbalisations abusives qui en découlent -, l’éventuelle mise en place de nouvelles ZCR en Normandie, rendant obligatoire la vignette Crit’air pour y circuler, est très mal perçue. La coupe est pleine et la colère gronde dans les rangs des usagers de 2-roues motorisés.

Discrimination sociale
« L’activité humaine pollue, c’est indéniable, et protéger à la fois la santé et la planète est indispensable », estiment les FFMC, au travers de leur communiqué de presse. Mais ce qui ne passe vraiment pas c’est « de faire croire aux usagers que l’utilisation de leur véhicule constitue l’une des principales causes de pollution. Scooters et motos sont victimes de cette discrimination alors qu’aucun deux-roues ne fonctionne au gas-oil et que tous contribuent à fluidifier le trafic, donc à réduire la pollution », poursuit le communiqué.

Interdiction de circuler
Pour rappel, les ZCR permettent aux autorités d’interdire la circulation de certaines classes de véhicules selon leur niveau de pollution identifié par la couleur de la vignette Crit’air.
A l’instar de Paris, vingt-cinq métropoles et grandes agglomérations se sont portées candidates pour devenir « Villes Respirables en 5 ans », ce qui laisse craindre l’apparition de nouvelles ZCR. Paris, devenu une ZCR en janvier 2017, interdit aux autos d’avant 1997 et aux motos d’avant 2000 de circuler sur son territoire entre 8h et 20h tous les jours de la semaine. Depuis le 1er juillet 2017, arborer la vignette Crit’air sur son saute-vent ou carénage y est devenu obligatoire. Il permet aux autorité de mieux identifier les véhicules en fonction de leur niveau de pollution et donc de verbaliser les éventuels contrevenants.

Les Normands concernés
Les motards normands redoutent de voir les agglomérations de Rouen et du Havre - lauréates à l’appel à projet « Ville respirable en 5 ans » - s’inspirer de l’exemple parisien et proscrire à terme les véhicules les plus anciens de leur territoire.

Stop à la surenchère
Pour les motards en colère, « la surenchère de la répression a atteint ses limites ». La mise en place de ces « restrictions de circulation, qui vont compliquer le quotidien de centaines de milliers de personnes déjà confrontés à des difficultés » n’est pas acceptable.

Le rassemblement est prévu au centre routier du Havre. Le cortège se dirigera en direction de l’hôtel de ville du Havre. Venez nombreux défendre votre passion.
Les motards de Rouen sont invités à se réunir pour convoyer ensemble vers le Havre. Points de passage sur le Facebook de la FFMC 76.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité