Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1938/1938
1785/1938
1436/1938
1344/1938
1242/1938
753/1938
707/1938
679/1938
573/1938
568/1938
555/1938
547/1938
498/1938
464/1938
356/1938
340/1938
318/1938
313/1938
306/1938
303/1938
277/1938
274/1938
233/1938
213/1938
motomag.com
Essais

Harley Davidson 1131 Night Rod Special
 Essai 

 

2007

Catégorie

Roadster
Custom

Cylindrée

1001 et plus
Harley Davidson 1131 Night Rod Special

Le Harley Davidson Night Rod, cinquième déclinaison du V-Rod, répond à un regain d’affection aux US pour la customisation.
- Le style bas et long est en vogue, Harley l’a compris et propose un custom « prêt à consommer » en phase avec les attentes.
- Essai sur route avec motomag.com.

Suite de l'article >>>

POUR CONTRE
+ Sa gueule ! Insolite... - Prestations dynamiques restreintes
+ Moteur performant et agréable - Réservée aux grands !
+ Freinage - Sa « discrétion »
EN IMAGES

Commentez l'article (44 commentaires)

Salut, J’ai une VRSCD depuis avril 2006. Elle a 40 000 km au compteur et de trajets plaisir, jusque 500 km/jour max. Je l’ai modifiée pour quelle soit comme je la voulais avec amortisseurs,siège, pot, carto et phare changés et quelques chromes en plus. J’ai mis quelque argent mais c’est mon plaisir (...)

Dernière petite annonce Harley-Davidson

Voir LA COTE

VOTRE DEVIS D'ASSURANCE EN LIGNELe tarif de l'Assurance Mutuelle des Motards

Dans nos éditions

- Retrouvez l’essai complet du Night Rod Special dans Moto Magazine n°234 (février 2007)

Consultez aussi

- Voir sur le site, nos essais Harley Davidson

FICHE TECHNIQUE

- Moteur Type - bicyl. en V à 60° ref. par eau, 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre Cylindrée (al. x cse) - 1131 cm3 (100 x 72 mm) Puissance maxi - 121 ch (89 kW) à 8.250 tr/min Couple maxi - 10,8 m.kg (108 N.m) à 7.000 tr/min Alimentation/dépollution Injection Ø 53 mm/Euro 3 Démarreur - électrique
- Transmission Boîte de vitesses - 5 rapports Transmission finale - par courroie
- Partie-cycle Frein Av (étrier x pist.) - 2 disques, Ø 300 mm (4 opp.) Frein Ar (étrier x pist.) - 1 disque, Ø 300 mm (4 opp.) Réservoir (réserve) - 18,9 litres (n.c.) Poids à sec - 295 kg (310 tous pleins faits, vérifiés MM)
- Pratique Coloris - noir, noir, et noir... Garantie - 2 ans pièces et M.O. Tarifs (2007) 18.795 €

Tags

Harley-Davidson - Essais
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer  

Aperçue de loin ou détaillée de près, le verdict tombe vite : assurément, la moto a de la gueule ! La position de conduite spécifique, presque caricaturale, ne trahit pas le look.
- Bras et jambes allongés, dos arrondi et cul à 640 mm du sol : ambiance dragster des rues. Une fois en route, le moteur distille un son sourd et syncopé au ralenti, sans bruit mécanique parasite. Un régal.

Dimensions et poids imposent la vigilance lors des manœuvres à basse vitesse, pour ne pas "embarquer".
- La souplesse du moteur, la transmission et le rayon de braquage plutôt correct pour l’engin facilitent l’exercice.
- L’embrayage demande de la poigne et constitue le réel point noir en ville.

Plus à l’aise hors agglomération, le Night Rod bénéficie d’une stabilité impériale. À 130 km/h pour 4.500 tr/mn, le twin est exempt de "mauvaises" vibrations. Mais la position de conduite a ses inconvénients. Fesses et dos le font savoir, et la pression du vent est vite pénible.

Sur parcours sinueux et bosselé, les suspensions sèches induisent des "coups de raquettes".
- La mise sur l’angle impose un gros effort sur le guidon. Gare alors au relâchement car la moto se redresse ; la faute au pneu arrière XXL.
- Une lutte perpétuelle avec la machine au final plaisante, si on se rappelle la garde au sol réduite. Puissant, le freinage veille au grain en cas de surestimation.

Éloigné du concept "à l’européenne" de la moto, le VRSCDX (!) envoûte sur des routes pour lesquelles il n’est pas conçu.
- Son caractère unique réveille de bonnes vieilles pulsions irrationnelles, tout aussi "hors de propos" que son tarif. Mais passion et raison vont-elles de pair ?

Axel Mellerin - 31/01/2007

Nos derniers articles

Kymco Xciting 400i : le plus « sportif » des moyennes cylindrées

Dans sa catégorie, ce scooter taiwanais Kymco offre des performances dynamiques dignes de ses concurrents. Il doit cependant mieux faire en terme de protection et de rangement

Morini 501 Excalibur : routier mais délaissé !

La Moto-Morini 501 Excalibur, bonne routière par ses qualités dynamiques et son confort n’a pas connu le succès qu’elle aurait mérité.

Honda CB 650 F : un roadster posé

Nouveau 4-cylindres, châssis inédit, la CB 650 F devient le porte-étendard de la gamme roadster moyenne cylindrée chez Honda. Facile et agile, cette moto manque pourtant un peu de piquant.

Rieju City Line 300 : l’alternative espagnole

Spécialisée dans les petits cubes et la moto 125, la firme espagnole Rieju se lance désormais sur le marché du scooter GT. Dans sa nouvelle gamme, un 300 cm3 baptisé City Line, d’origine italienne, revu aux standards catalans : olé olé !

Triumph 1700 Thunderbird LT : pas encore du tonnerre

Pensée pour le voyage, la Triumph 1700 Thunderbird « LT », pour « Light Touring » assume bien son rôle. Mais dans un confort qui confine presque à l’ennui, par manque de sensations mécaniques.

Nous suivre sur
le web