Quel suspens ! Quelle course ! Au terme d’un Grand Prix qui s’est tenu sous la pluie, Cal Crutchlow ( Honda ) a signé le premier succès de sa carrière en MotoGP à Brno ( République tchèque ).

Les Ducati

Seulement 10e sur la grille, le Britannique s’est élancé au départ avec des pneus pluie "hard" alors que la majorité du plateau a opté pour les "soft". Dans les premiers tours, ce sont les Ducati de Andrea Dovizioso, Andrea Iannone et Scott Redding qui ont mené la danse. Pas très loin derrière, on retrouvait Marc Marquez et les Suzuki.

Le come back de Crutchlow

Crutchlow lui n’a pas pris le meilleur départ de sa carrière et pointait seulement en 13e position après quelques tours. Puis la machine s’est mise en route. Lentement mais surement ( 1,5 sec par tour sur le leader, rien que ça ! ), il a dépassé un par un tous ses adversaires pour venir se battre aux avant-postes à moins de dix tours de l’arrivée. Après une petite passe d’armes avec Iannone, Crutchlow est passé devant et on l’a plus jamais revu.

Stratégie également payante pour Rossi

Pendant ce temps-là. Le public venu en nombre malgré le mauvais temps ( + de 80 000 spectateurs lors du dimanche ) a pu admirer la remontée d’autres pilotes.

À commencer par celle de Valentino Rossi. Sixième sur la grille de départ, l’Italien a manqué son envol ( 12e après 2 tours ). Mais ce dernier a lui aussi choisi une monte différente, avec un soft à l’avant et un hard à l’arrière. Après un début de course poussif, il a commencé à lâcher les chevaux. À la finale, il arrache une 2e place qui semblait pourtant inespérée.

Marquez toujours là quand il faut

De son côté, Marc Marquez repart avec de gros points. Prudent jusque dans les derniers tours, le champion du monde s’est arraché à la fin pour s’assurer la 3e place. Avec ce résultat, l’Espagnol conserve largement la tête du Championnat du monde. Il devance Valentino Rossi, son nouveau dauphin au général, avec 53 points d’avance.

Lorenzo maudit sous la pluie

Que dire de Jorge Lorenzo. Performant tout au long du week-end, le coéquipier de Rossi a totalement déjoué dans ces conditions. Un double retour prématuré aux stands pour des problèmes de pneus (le pneu arrière a perdu une plaque de gomme et la seconde moto était chaussée de pneus slicks) lui a ôté toutes chances de bien figurer au classement. Finalement, il s’est pris un tour par les leaders et conclu son week-end bon dernier. Avec cette nouvelle contre-performance, il se rétrograde 3e au Championnat du monde, à 61 points du leader Marc Marquez.

Loris Baz ( Ducati ) a mis le feu. Inexistant pendant la majeure partie de l’épreuve. Le Français est sorti de nulle part dans les derniers hectomètres. Il a coiffé sur le fil son coéquipier Hector Barbera pour s’offrir une splendide 4e place ! Que du bonheur.

Top 5 du Championnat du monde MotoGP 2016

1. Marc Marquez ( ESP/Honda ) : 197 points
2. Valentino Rossi ( ITA/Yamaha ) : 144 points
3. Jorge Lorenzo ( ESP/Yamaha ) : 138 points
4. Dani Pedrosa ( ESP/Honda ) : 109 points
5. Maverick Vinales ( ESP/Suzuki ) : 100 points

La prochaine épreuve du Championnat du monde se tiendra à Silverstone en Angleterre, le 4 septembre prochain.

Dans la Boutique motomag.com

- Le chrono ne ment pas…2 de Steven Casaer (réglage de la moto)
- Le chrono ne ment pas…1 de Steven Casaer (le pilotage)

Publicité

Commentaire (0)

Publicité