Voilà une nouvelle qui met fin à tous les espoirs. Ce jeudi 5 novembre, le Tribunal arbitral du sport (TAS) a rejeté la requête de Valentino Rossi, à la suite de la passe d’arme avec Marc Marquez, lors du GP de Malaisie, qui avait abouti à la sanction de l’Italien. Le pilote Yamaha partira bien dernier sur la grille de départ du Grand-Prix de Valence, en Espagne, le dimanche 8 novembre.

Sanction appliquée
Dans un communiqué, le TAS explique cette décision : « Après la course en Malaisie, la direction de course de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) a établi que Valentino Rossi s’était délibérément écarté de sa trajectoire afin de forcer Marc Marquez à sortir de la sienne, ce qui a causé un contact entraînant la chute de ce dernier […].

L’arbitre du TAS, nommé par accord mutuel des parties (le Professeur allemand Ulrich Haas), a entendu les représentants de M. Rossi et de la FIM hier au siège du TAS à Lausanne (Suisse), afin de juger exclusivement la question urgente de l’effet suspensif pour déterminer si Valentino Rossi devait partir depuis la dernière position de la grille à Valence ou non.

L’arbitre du TAS a considéré que les conditions à remplir pour accorder l’effet suspensif n’étaient pas réunies, ce qui signifie que la sanction imposée par la FIM devra être appliquée lors du prochain Grand Prix à Valence. »

Sepang Gate
Le Doctor avait demandé un sursis concernant la décision des commissaires de la FIM suite à l’incident de la course de Sepang qui a causé la chute de Marc Márquez. La FIM avait octroyé 3 points sur le permis de bonne conduite de Rossi, ce qui le menait son compteur à 4 mauvais points, et le plaçait directement en fond de grille du GP de Valence, ce dimanche. Or il se trouve que c’est la dernière course de la saison, et qu’il s’agit d’une manche décisive pour connaître l’issue du championnat, les deux pilotes Yamaha, Rossi et Jorge Lorenzo, pouvant encore conquérir le titre mondial.

Avec 312 points, Valentino Rossi est leader du classement provisoire, mais il devance de peu Jorge Lorenzo (305 points). Aussi, la décision de la FIM, puis le rejet par le TAS de la requête de Rossi, réduit les chances de victoire pour le Doctor, et annihile presque, de fait, toute forme de suspens pour une course qui aurait pu être historique.

Il y a quelques jours, Jorge Lorenzo a demandé à être entendu par le TAS. On ne connaît pas les intentions de l’Espagnol dans cette affaire, mais une chose est sûre, il n’avait pas prévenu Yamaha, qui s’est publiquement dissocié de cette initiative. L’arbitre du TAS a cependant rejeté sa demande d’intervention dans cette affaire.

Valentino Rossi partira donc bien dernier à Valence, pour la finale du MotoGP 2015. Ne reste qu’à attendre le départ pour connaître la fin de toute cette histoire.

Notre avis sur la question dans l’article « MotoGP et Sepang Gate : Rossi fait appel !

Dans la Boutique motomag.com

- Le DVD Les Duels de Légende en Grand Prix moto
- Le chrono ne ment pas…2 de Steven Casaer (réglage de la moto)
- Le chrono ne ment pas…1 de Steven Casaer (le pilotage)

Publicité

Commentaire (0)

Publicité