Marc Marquez a remporté sa cinquième victoire de la saison au Motorland d’Aragon en Espagne. Mais c’est bien Jorge Lorenzo (Ducati), 2e sur la grille, qui a réussi le meilleur envol. Comme à son habitude, le Majorquin a tenté de s’échapper en début de course. Il a bouclé le premier tour en tête devant Valentino Rossi (Yamaha) et Andrea Dovizioso (Ducati) lui aussi auteur d’un départ canon depuis la 3e ligne, et Marc Marquez.

Vinales en difficulté

Le poleman, Maverick Vinales (Yamaha) s’est mis beaucoup de pression en début d’épreuve. Dépassé par Lorenzo au premier virage, il s’est ensuite fait avoir par Rossi, puis Dovizioso et Marquez. Les quatre premiers (Lorenzo, Rossi, Dovi et Marquez) se sont légèrement échappés. Puis la machine Dani Pedrosa s’est mise en route. Le coéquipier de Marquez, seulement 8e lors des qualifications, a effectué un début de course assez prudent. Il s’est par la suite beaucoup bagarré avec Vinales avant de profiter d’une goutte d’eau de ce dernier pour le doubler.

Marquez au-dessus

Pendant ce temps-là, devant, Marc Marquez a commencé à être de plus en plus pressant sur ses adversaires. Après un début plutôt timide, il s’est ensuite enflammé pour réaliser d’incroyables dépassements à l’intérieur sur Dovi et Rossi dans le dernier virage. Il s’en est suivi un petit mano à mano entre Lorenzo et Marquez pendant deux tours. Mais c’est le champion en titre qui a pris l’ascendant. Puis Marquez a tranquillement géré l’écart avant de signer son 34e succès dans la catégorie reine, le 60e toutes catégories confondues.

Remontada de Pedrosa qui offre le doublé à Honda

Il devance Dani Pedrosa (2e), qui aura fait une incroyable «  remontada  » et Jorge Lorenzo. Ce résultat permet au premier de s’emparer de la 4e place au championnat ; tandis que le second s’offre un deuxième podium au guidon de la Ducati, encourageant pour la suite.

le trou se créer au championnat

Les grands perdants du jour s’appellent Vinales et Dovizioso. Les principaux adversaires de Marquez dans la lutte pour le titre mondial ont échoué à la 4e et 7e place. Du coup Marc Marquez s’offre un petit bol d’air en tête du général. Il possède désormais 16 points d’avance sur Dovi alors que les deux hommes étaient arrivés à égalité de points avant cette course, et 28 sur Vinales.

La bravoure et le courage de Rossi

Mais l’attraction de ce week-end a été le retour anticipé de blessure de Valentino Rossi. On ne sait toujours pas comment c’est possible. 22 jours après s’est cassé la jambe (double fracture tibia-péroné) pendant une sortie en enduro, Valentino Rossi était bel et bien présent en Aragon. Et l’Italien n’est pas venu faire de la figuration en Espagne. Le nonuple champion a débuté son week-end en douceur avant de bluffer tout le monde en s’emparant de la 3e position lors des qualifications. En course il termine 5e malgré la douleur après s’être battu comme un vieux lion.

On notera aussi la performance exceptionnelle d’Aleix Espargaro. Au guidon de sa modeste Aprilia, le pilote local termine dans le sillage des stars de la catégorie, à 3 secondes du podium et à seulement 1 seconde de la 4e place de Vinales. Il conclu son week-end en 6e position, devant Dovi quand même.

Top 5 du championnat du monde MotoGP

1. Marc Marquez (ESP/Honda) : 224 points
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) : 208 points
3. Maverick Vinales (ESP/Yamaha) : 196 points
4. Dani Pedrosa (ESP/Honda) : 170 points
5. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) : 168 points

Le Continental Circus va maintenant mettre le cap vers l’Asie. Le prochain Grand Prix, le quinzième de la saison, aura lieu au Japon, sur le circuit de Motegi, le 15 octobre prochain.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité