Après avoir signé la pole position lors des qualifications, Dani Pedrosa (Honda) a confirmé ce dimanche 7 mai 2017 en remportant haut la main sur ses terres, le Grand Prix d’Espagne à Jerez. Auteur du meilleur départ, ce dernier n’a jamais été inquiété pendant la majeure partie de la course.

Le seul qui a réussi à le faire douter légèrement n’est autre que son coéquipier Marc Marquez. Le champion du monde en titre a été le seul à partir avec des pneus hard (avant et arrière) tandis que la majorité du plateau a opté pour un mélange différent (hard/medium ou medium/medium). Du coup, Marquez a cédé un peu de terrain en début d’épreuve. À mi-course ce dernier tentait le tout pour le tout pour recoller, en vain.

Zarco enflamme la course
Derrière les deux pilotes Honda, ce fut la guerre à tous les niveaux. Le Français Johann Zarco a complètement enflammé le début de course. Il s’est d’abord frotté à son idole Valentino Rossi à plusieurs reprises, avant de s’attaquer à Jorge Lorenzo (Ducati), Andrea Iannone (Suzuki), Cal Crutchlow (Honda) ou encore Marquez. Zarco était un moment deuxième avant que Marquez ne le repasse définitivement. C’est en tout cas une nouvelle grosse performance pour le rookie Zarco !

Longtemps troisième, Zarco (4e) a malheureusement vu fondre sur lui Jorge Lorenzo (3e). Les deux hommes se sont suivis un long moment, mais c’est finalement le Majorquin qui a eu le dernier mot. C’est le meilleur résultat de la saison pour Zarco, tout comme pour Lorenzo qui s’offre un premier podium au guidon de la sulfureuse Ducati Desmoscedici 17.

Grosse bagarre derrière
Pendant ce temps-là, Valentino Rossi, Maverick Vinales (Yamaha), Andrea Dovizioso (Ducati), Cal Crutchlow (Honda) et Andrea Iannone (Suzuki) se battaient comme des chiffonniers. Mais comme trop souvent cette année, Crutchlow et Iannone sont partis à la faute et n’ont pas rallié l’arrivée. Andrea Dovizioso termine donc 4e, Maverick Vinales 5e.

Sûrement en proie à des problèmes de pneus, Valentino Rossi (10e) a connu la descente aux enfers. Déjà secoué dans les premier tours par Zarco, l’Italien s’est aussi fait dépasser par Danilo Petrucci (Ducati) Jonas Folger (Tech 3 Yamaha), ou encore Aleix Espargaro sur sa modeste Aprilia. L’autre Tricolore de la catégorie, Loris Baz, se classe 13e, juste derrière son coéquipier Barbera qui dispose pourtant d’une moto de l’an dernier (Baz dispose d’une moto de 2015 !).

Championnat plus disputé que jamais
Au terme de cette 4e course de la saison, le championnat du monde MotoGP est plus disputé que jamais. Malgré sa contre-performance, Rossi conserve la tête du championnat. Mais Vinales et Marquez sont juste derrière, à deux et quatre points.

Classement du championnat du monde MotoGP après le GP de Jerez

PositionPilotePoints
1 Valentino Rossi (ITA/Yamaha) 62 points
2 Maverick Vinales (ESP/Yamaha) 60 points
3 Marc Marquez (ESP/Honda) 58 points
4 Dani Pedrosa (ESP/Honda) 52 points
5 Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) 41 points
6 Johann Zarco (FRA/Tech 3 Yamaha) 35 points
7 Cal Crutchlow (ANG/LCR Honda) 29 points
8 Jonas Folger (ALL/Tech 3 Yamaha) 29 points
9 Jorge Lorenzo (ESP/Ducati) 28 points
... ... ...
15 Loris Baz (FRA/Ducati Avintia) 15 points

La prochaine épreuve du championnat du monde MotoGP se tiendra du 19 au 21 mai 2017 sur le circuit Bugatti du Mans, en France. Rendez-vous sur motomag.com pour suivre cette grande manifestation de l’intérieur.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité