Marc Marquez (Honda) vient de remporter le Grand Prix d’Aragon, 14e épreuve du championnat du monde MotoGP 2016. C’est sa 4e victoire de la saison, la 28e de sa carrière dans la catégorie reine.

Un succès qui le place idéalement dans sa lutte face à Rossi, pour le titre de champion du monde. Cela faisait quatre Grands Prix que Marquez n’était plus monté sur la plus haute marche du podium. Ultra-dominateur durant tout le week-end, il reprend gros à Valentino Rossi. Battu par son coéquipier Jorge Lorenzo (2e), l’Italien a du se contenter de la 3e place du podium.

Parti depuis la pole position sur la grille, l’Espagnol s’est fait surprendre au premier virage par ses compatriotes Jorge Lorenzo (Yamaha) et Maverick Vinales (Suzuki), tandis que Valentino Rossi pointait en 4e position.

Vinales débute en trombe

Avant la fin du premier tour, Vinales s’est montré très agressif, et prenait la tête après une belle attaque sur Lorenzo dans une chicane lente. Marquez et Rossi, les deux principaux prétendants au titre mondial, se trouvaient juste derrière.

Deux boucles plus tard, en pleine attaque, Marc Marquez a manqué de chuter, laissant ainsi passer Rossi et Andrea Dovizioso (Ducati). Quelques instants plus tard, Rossi s’est emparé de la 2e position aux dépens de son coéquipier Lorenzo. Puis assez facilement, Rossi est revenu dans les pots d’échappement de la Suzuki de Vinales, avant de finalement le doubler pour prendre la tête.

La remontée de Marquez

Mais seule une chute pouvait empêcher Marc Marquez de triompher aujourd’hui. L’Espagnol, ultra dominateur, avait collé 7 dixièmes au deuxième lors des qualifications. Ce n’est donc pas cette petite erreur qui allait l’empêcher de remonter.

Rossi vs Marquez, le non duel

Après s’être occupé de #4 Dovi, #99 Lorenzo, le pilote officiel Honda est remonté sur Valentino Rossi comme un boulet de canon. Après l’avoir observé pendant un tour, il passa à l’attaque. Et elle fut décisive. Rossi a bien essayé de résisté mais Marc Marquez était vraiment sur une autre planète pour son Grand Prix à domicile.

Derniers tours compliqués pour Rossi

Et alors que Marc Marquez filait tranquillement vers sa 4e victoire de la saison. Rossi commençait à réduire la cadence, voyant du coup Lorenzo revenir dans son sillage. Et à quelques boucles de l’arrivée, Lorenzo s’octroyait la seconde place. Rossi a tenté de résister, mais dans une ultime attaque à deux tours de l’arrivée, ce dernier élargissait. Marc Marquez s’est finalement imposé devant Jorge Lorenzo et Valentin Rossi tandis que Maverick Vinales et Cal Crutchlow (Honda) complèent le top 5.

Marquez file vers le titre 2016

Au championnat du monde, Marc Marquez a frappé un grand coup. Pour garder une once d’espoir pour le titre mondial, Rossi devait absolument s’imposer, ou au moins terminer devant Marquez. Avec le résultat du jour, Rossi perd 9 points et pointe désormais à 52 points. Un gouffre alors qu’il ne reste plus que quatre courses à disputer. Il est vrai que les sports-mécaniques sont imprévisibles. Mais à moins d’une grosse blessure, le titre mondial ne devrait plus échapper à Marc Marquez. Ce qui serait mérité tant il a été malin et régulier cette saison.

Top5 du championnat du monde MotoGP 2016

1. Marc Marquez (ESP/Honda) : 248 points
2. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) : 196 points
3. Jorge Lorenzo (ESP/Yamaha) : 182 points
4. Dani Pedrosa (ESP/Honda) : 155 points
5. Maverick Vinales (ESP/Suzuki) : 149 points

La paddock MotoGP quitte maintenant le vieux continent pour se rendre en Asie, pour disputer trois courses d’affilées. La prochaine se déroulera au Japon, sur le Twin Ring Motegi, le 16 octobre 2016.

Dans la Boutique motomag.com

- Le chrono ne ment pas…2 de Steven Casaer (réglage de la moto)
- Le chrono ne ment pas…1 de Steven Casaer (le pilotage)

Publicité

Commentaire (0)

Publicité