Cal Cruthclow (LCR Honda) s’est imposé en Argentine, deuxième manche du Championnat du monde MotoGP 2018. Au terme d’une course pleine de rebondissements, le Britannique s’est imposé après avoir lutté avec Johann Zarco pour la victoire.

Zarco encore le meilleur pilote Yamaha à l’arrivée

Le pilote français, classé troisième des qualifications, s’élançait de la première ligne pour la sixième fois consécutive. Il est resté collé dans les pots d’échappement de Crutchlow sans jamais pouvoir tenter une attaque dans le dernier tour. Zarco termine premier pilote Yamaha. Mais plus important, il grimpe à la troisième place du classement général. Alex Rins, troisième, signe le premier podium de sa carrière en MotoGP et confirme le retour au premier plan de Suzuki. Jack Miller (Pramac Ducati) et Maverick Viñales (Yamaha) complètent le top 5.

Clash Rossi-Marquez épisode 2

Mais le véritable animateur de la course aura été Marc Márquez. Dominateur pendant tous les essais, le champion du monde en titre a connu un dimanche noir.

Tout d’abord au départ, la Honda floquée du n° 93 a calé, obligeant son pilote à redémarrer à la poussette avant de se replacer sur sa position. Malheureusement, c’est en contre sens qu’il s’est replacé sur la grille, chose interdite par le règlement. Résultat ? Une pénalité imposant un passage obligatoire par les stands qui l’a replacé en fin de peloton.

Reparti avant-dernier, l’Espagnol a entamé une superbe remontée qui aurait pu se solder par une cinquième place. Mais le spectre du clash de Sepang 2015 entre #46 et #93 est réapparu. Vraiment trop ambitieux dans le dernier freinage du dernier virage, l’officiel Honda est venu percuter Valentino Rossi qui n’a pu éviter la chute. Deuxième sanction, pénalité de trente secondes pour conduite irresponsable et une dix-huitième place à l’arrivée.

Tension palpable après la course

De retour dans son box après la course, Marc Márquez s’est directement rendu dans le stand de Valentino Rossi pour lui présenter des excuses. Mais Uccio, l’ami d’enfance de Valentino, ne l’a pas laissé approcher. Le ton est même monté. Marquez est retourné le visage fermé dans son stand. Lui qui semblait un cran au-dessus de tous sur ce tracé repart avec zéro point. Mais surtout, sa relation avec Valentino Rossi, déjà très tendue, ne risque pas de s’améliorer...

Dovi sauve l’essentiel avec les déboires de ses adversaires

Quant à Andrea Doviozioso (Ducati), le vainqueur du Grand Prix inaugural au Qatar, il n’a jamais été dans le coup ce dimanche. Mais des favoris pour le titre, il est celui qui s’en est le mieux sorti. Il a conclu la course à la sixième place et a engrangé des points importants dans l’optique du titre.

Classement du Championnat du monde MotoGP

1. Cal Crutchlow (ANG/LCR Honda) : 38 points
2. Andrea Dovizioso (ITA/Ducati) : 35 points
3. Johann Zarco (FRA/Tech 3 Yamaha) : 28 points
4. Maverick Vinales (ESP/Yamaha) : 21 points
5. Marc Márquez (ESP/Honda) : 20 points
6. Jack Miller (AUS/Pramac Ducati) : 19 points
7. Danilo Petrucci (ITA/Pramac Ducati) : 17 points
8. Valentino Rossi (ITA/Yamaha) : 16 points
...

La troisième épreuve du Championnat du monde se tiendra aux États-Unis, sur le circuit des Amériques à Austin, le 22 avril 2018. Rendez-vous sur motomag pour suivre les résultats.

crédit photo : motogp.com

Publicité
Publicité