Interdire formellement les obstacles placés dans des chemins privés ou à la circulation réglementée, telle est l’objet de la proposition de loi du député Michel Vauzelle. Ces obstacles qui chaque année font des victimes, blessées ou tuées.

C’est par l’intermédiaire du président de sa Commission nationale vélo tout-terrain, M Franck Filbien, que la Fédération française de cyclisme apporte son soutien à la démarche du Codever auprès des autorité et législateur pour faire adopter le projet de loi déposé par le député Michel Vauzelle. Celui-ci vise à faire interdire tout obstacle dangereux placé en travers des chemins pour y « interdire » le passage de véhicules. Il a été formulé à la suite du décès d’un jeune motocycliste fauché par des barbelés tendus en hauteur.

De nombreux « accidents » de ce type sont survenus aussi bien à des cyclistes (vététistes) et à des cavaliers qu’aux motards. « Les 23.163 licenciés VTT au sein de la FFC (...) pratiquent leurs activités (cross-country, trial, descente, enduro) dans le milieu naturel et, de ce fait, sont les victimes potentielles des agissements que vous dénoncez », a déclaré Mr Filbien, faisant également état d’accidents parfois graves, survenus même lors d’épreuves sportives. Nous ne pouvons que nous réjouir avec le Codever de ce soutien qui aidera peut-être Michel Vauzelle à faire avancer le choses.

Structures qui soutiennent officiellement la proposition de loi :
-  Fédération Française de Motocyclisme
-  Fédération Française des Motards en Colère
-  Fédération des Randonneurs Equestres de France
-  Fédération Nationale des Sapeurs-pompiers de France
-  Fédération Française de Cyclisme
-  Mountain Bikers Foundation
-  Codever

Publicité

Commentaire (0)

Publicité