Un groupe d’étude a été créé, par l’Assemblée nationale, pour se pencher sur la problématique des sports mécaniques en France.
Un groupe composé de 60 députés, qui sera dirigé par Jean-Pierre Door, député UMP et maire de Montargis (03). Il aura pour mission de discuter de l’avenir des disciplines sportives et de leurs structures en fonction des enjeux économiques, environnementaux et sécuritaires.

Un geste envers les amateurs de loisirs mécaniques qui vient à point nommé, peut-être en réponse au sondage Ipsos/FFM de septembre 2009.

L’étude, faite auprès de 1008 personnes, a démontré que 67 % des Français (hommes) interrogés étaient favorables aux sports mécaniques (79 % chez les hommes de moins de 30 ans).
Peut-être aussi une réponse au triste épisode d’annulation d’épreuve mécanique par décision préfectorale (épreuve qui aura finalement lieu), et à la discussion entre Jacques Bolle et Brice Hortefeux.

La FFM a déclaré être « toute disposée à collaborer et à aider ce groupe d’étude afin de garantir la pérennité de ces sports qui passionnent tant les Français. »

Elle ne manque pas de préciser que les épreuves de sports mécaniques sont parmis les celles qui accueillent le plus de public en France (par exemple le GP de France : 100.000 spectateurs, ou l’Enduropale du Touquet : 300.000 spectateurs).

Reste à savoir ce qui ressortira de ce groupe d’étude…

Publicité
Publicité