Motos-vélos même combat ? Voici la curieuse anomalie relevée aujourd’hui par Olivier Razemon, blogueur au Monde.fr. Ce mardi 15 janvier 2013, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) vient de diffuser des résultats sur le thème des trajets quotidiens des personnes vivants en France. Une étude, louable s’il en est, mais qui s’avère finalement assez inexploitable si tant est que les deux-roues vous intéressent.

En effet, à la question « Quel mode de transport principal utilisez-vous le plus souvent pour aller travailler ? », il est possible au sondé de répondre « deux-roues ». Seulement, l’Insee ne fait aucune distinction entre le vélo, le scooter ou même la moto. Les cyclistes et les motards se retrouvent donc tous dans le même panier. Impossible de savoir si c’est la proportion de vélo ou de moto qui a augmenté.

La raison ? Le sondage utilisé a été défini en l’an 2000, à l’époque, l’Insee n’avait pas trouvé utile de faire cette distinction. Il a finalement gardé le questionnaire tel quel.

Un résultat inexploitable par exemple pour les élus locaux, relève Olivier Razemon. Ces derniers peuvent utiliser ces statistiques pour prévoir leurs prochains aménagements. Mais que ce soit pour les distances parcourues ou encore pour les besoins de stationnement : les nécessités ne sont pas du tout les mêmes.

Un mot sur ces statistiques, disponibles sur le site officiel de l’Insee. Selon ces résultats, 70 % des 25 millions de Français qui se déplacent pour aller travailler utiliseraient leur voiture. 4 millions prendraient les transports en commun, 2 millions n’ont qu’à marcher et 1,1 million (soit 4,2 %) rouleraient à deux-roues (avec ou sans moteur !).

Il est possible de consulter ces résultats, région par région, en se rendant sur le site Insee.fr.

Publicité
Publicité