Le 13 février, les membres du CEN (Comité européen de normalisation) décidaient d’améliorer les normes des glissières de sécurité. Le but : prendre en compte les motards dans leur conception et réduire ainsi les risques de blessures et de décès.

À Milan, vendredi dernier, les membres du comité technique du CEN sur les équipements de la route (TC 226) ont adopté la résolution 319.

Nouvel objectif dans leur programme de travail : « (…) Développer une norme européenne qui réduise la sévérité des collisions d’un motocycliste avec une glissière de sécurité, en prenant en compte les normes nationales existantes et les possibilités des technologies disponibles. »

La France bonne élève
Concrètement, un 8e chapitre va être ajouté à la norme européenne existante (EN 1317). Il contiendra des « provisions pour l’évaluation de la performance des glissières de sécurité soumises à un impact par un motocycliste glissant sur le sol ».

La FFMC avait fait de la révision de cette norme européenne un objectif prioritaire depuis plus 10 ans. La France avait commencé à installer des glissières doublées dans certains virages, suivi par l’Espagne ou le Portugal. Mais les motards étaient oubliés dans l’élaboration d’une norme européenne.

La décision du vendredi 13 juin est un pas en avant significatif, l’aboutissement d’années de combat pour la reconnaissance du problème.

FEMA et FFMC satisfaites
À l’heure où la sécurité routière est parmi les priorités des pouvoirs publics, Aline Delhaye, secrétaire générale de la FEMA* (Federation of European Motorcyclists Associations), se félicite :

« La décision du CEN envoie un message clair : les caractéristiques et besoins particuliers des motocyclistes doivent être pris en compte pour améliorer leur sécurité. » Maintenant, « les responsables de voirie n’auront plus d’excuse pour ne pas installer de protections pour les motards aux endroits appropriés ».

Pour la FFMC, c’est un tournant dans le combat des motards pour leur sécurité. D’après le calendrier du CEN, un projet de norme devrait être finalisé l’an prochain et adopté d’ici octobre 2010. La FEMA sera particulièrement attentive à ce que ce calendrier soit respecté.

(*) La FEMA regroupe les associations de défense des motards l’Union européenne, telle la FFMC. Elle fête ses 20 ans cette année.

Publicité
Publicité