MM : Parle nous de ta moto
NA : Toujours ma fidèle GSX-R 1100 de 1986, remise en état rapidement après une grosse chute dans le dernier rallye du championnat. Avec plus de 200.000 km, 3 Moto Tour et plus de 50 rallyes du championnat dans les roues, je la connais sur le bout des doigts !

MM : Une anecdote au Moto Tour, Nick ?
NA : En 2011, en rejoignant Alès, je me fais piéger par une plaque de gravier sur un petit VO. Le Gex crache son huile par le carter de l’alternateur... Difficile de rejoindre l’arrivée comme ça, j’imagine une réparation de fortune en rebouchant la fuite avec mon tee-shirt et une sangle autour du moteur. Le problème est que je n’avais plus assez d’huile... J’avise un papy en train de tailler ses haies : ni une ni deux, il me dépanne avec 2 litres d’huile de sa BX 1.9 D et j’ai pu rejoindre Toulon... C’est ça, les rallyes et le Moto Tour, le côté débrouille compte pas mal !

MM : As-tu des secrets sur la préparation de la moto ?
J’allège la moto au maximum et après je prends 30 kg d’outils (rires) !

MM : Ta hantise ?
Ne pas partir un jour avec le road-book du lendemain… Vécu en 2005… !

Propos recueillis par Pierre Derrien

Publicité

Commentaire (0)

Publicité