Essai

En images

visuel visuel visuel visuel visuel

Revisitée du sol au plafond en 2013, l’icône de Moto Guzzi, la California, entend bien le rester, comme en témoignent l’arrivée cette année de deux déclinaisons autour de l’excellente base mécanique qui a déjà fait ses preuves.

C’est sur la version Eldorado que nous avons jeté notre dévolu. Le garde-boue arrière très enveloppant fait son grand retour et intègre un feu rond minimaliste. Comme sur la Calif’ de votre aïeul, le réservoir bénéficie du fameux traitement spécial avec sa fenêtre chromée au niveau des genoux.

Classe
Le chrome brille par sa présence (compteurs, rétroviseurs, échappements…) mais a toutefois le bon goût de ne pas s’imposer partout. Les pneus à flancs blancs apportent une touche de classe et la finition s’avère irréprochable !

16 pouces
Le gros V-twin de 1400 cm3, le châssis double berceau en acier ou encore les étriers de frein radiaux déjà connus sont reconduits sans modification. Cette Eldorado se distingue par sa position de conduite. Le guidon large mais cintré vers le pilote et la selle installée à 740 mm du sol rendent l’italienne accessible à la majorité des gabarits. Montée sur deux roues de 16 pouces, l’Eldorado bénéficie d’une agilité insoupçonnée en regard de ses 314 kg à sec.

Confort et précision
Cette moto décidément bien née. Au confort de ses suspensions s’ajoutent un freinage de qualité et une tenue de route difficile à prendre en défaut. Le V-twin offre de la disponibilité à bas régime, de la consistance en haut et entre les deux, un caractère bien trempé agrémenté juste ce qu’il faut de bonnes vibrations.

La Guzzi bénéficie également de 3 modes cartographiques, d’un régulateur de vitesse, d’un anti-patinage réglable et d’un ABS bien calibré.

Certes, la présence d’un sélecteur double branche ralentit un poil le passage des rapports mais quel confort à l’usage. Et si la garde au sol s’avère excellente, c’est au prix d’un positionnement des jambes un peu haut pour les grands gabarits.

Verdict
Les nouvelles Moto Guzzi dépassent les Harley dans bien des domaines : technologie, rigueur, freinage… le tout pour un prix de vente moins stratosphérique. L’Eldorado ne déroge pas à cette règle tout en s’appuyant sur une signature esthétique plus rétro. Adepte de la cool attitude, ce cruiser remplit sa mission et prouve que la plateforme California est décidément bien née !

Abonnez-vous !

Retrouvez l’essai complet de la Moto Guzzi 1400 Eldorado dans un prochain Moto Magazine. Pour être sûr de le recevoir une solution, abonnez-vous !

Dans la Boutique Motomag.com

Commandez le tee-shirt vintage Moto Guzzi de notre série « Cœur de motard »

Fiche technique

Moto Guzzi 1400 Eldorado (données constructeur)
Moteur
Type : bicylindre en V à 90° refroidi par air/huile, 4 T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre
Cylindrée (al. x cse)  : 1.380 cm3 (104 x 81,2 mm)
Puissance maxi : 96 ch à 6.500 tr/min
Couple maxi : 12,3 m.kg à 2.750 tr/min
Norme dépollution : injection/Euro 4
Transmission
Boîte de vitesses : 6 rapports
Transmission finale par arbre et couple conique (26 x 35)
Partie-cycle
Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 320 mm (4 opp.)
Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 282 mm (2 opp.)
Réservoir (réserve) : 20,5 litres (n.c.)
Poids tous pleins faits : 322 kg
Pratique
Hauteur de selle : 740 mm (720 mm en option)
Coloris : rouge, noir
Garantie : 2 ans pièce et M.O.
Prix : environ 18.490 €

Publicité