Avant la grande manifestation nationale des 14 et 15 avril prochains pour demander une autre politique de sécurité routière et l’abandon du 80 km/h, la FFMC44 est à nouveau sortie dans la rue. L’évènement - le 5e depuis les déclarations du Premier ministre Édouard Philippe - a eu lieu le 24 mars 2018. Les militants l’envisagent comme un tour de chauffe avant la grande manifestation nationale de la FFMC.

À l’appel de la Fédération française des motards en colère de Loire-Atlantique (44) et de 40 Millions d’Automobilistes, motards et automobilistes se sont rassemblés rue Gaëtan Rondeau à Nantes ce samedi 24 mars en début d’après-midi pour dénoncer une nouvelle fois la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h. C’était la 5e mobilisation organisée par la FFMC 44 depuis le 9 janvier dernier !

La manifestation a emprunté le périphérique sud en passant à deux reprises par le pont de Cheviré.
Deux banderoles ont été posées sur un pont avec le message suivant : « Non au 80 km/h, oui à une vraie politique de sécurité routière ».
Quatre radars automatiques et quatre panneaux les annonçant ont été décorés.
La manifestation s’est terminée vers 17h30 devant la Préfecture ...

Pour les militants, il ne s’agissait là que d’une mise en bouche avant la grande mobilisation nationale des 14 et 15 avril qui constituera le point d’orgue de ce grand mouvement de contestation qui exprime le ras-le-bol de l’actuelle politique de sécurité routière.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité