Vivre de sa passion pour la moto, voilà une idée qu’elle est séduisante ! Le cul sur la selle toute la journée, pas de patron sur le dos… Mais chaque médaille a son revers. Côté revers, les guides à moto de convois exceptionnels ne cessent de donner : en 2011, ce métier a été créé de fait, les gendarmes et policiers n’assurant plus, officiellement, l’escorte des transporteurs.

Deux ans plus tard, ces guides savaient qu’ils devaient s’habiller en jaune mais n’avaient toujours pas de reconnaissance officielle, et commençaient à se mobiliser pour être entendus : ils organisaient un rassemblement en 2013, couvert par Moto Magazine/Motomag.com.


Pour tout connaître de ce nouveau métier, et le combat pour sa reconnaissance, lire notre article publié en avril 2013 : Métiers de la moto : les guides de convoi exceptionnel voient rouge.

Ainsi que l’interview de l’un d’entre eux, Bertrand Lesort-Pajot : Un guide de convoi à moto explique les raisons de la colère.

Sans succès…
Quatre ans ont passé, et le métier de guide de convoi exceptionnel n’est pas plus reconnu. Des hommes en jaune ont donc créé le collectif « Non assistance à professionnels en danger », et lancé une pétition sur change.org. Ils iront la remettre à l’Hôtel Matignon, le 1er juin 2015.

Le collectif « Non assistance à professionnels en danger » dispose d’une page Facebook pour échanger avec les internautes ; le blog d’un des fondateurs de ce collectif, Bruno Berthier de VPGâtinaise moto guidage, explique le combat pour leur reconnaissance au quotidien.

La pétition a reçu pour l’instant 274 soutiens. Il ne manque plus que le vôtre ! Voici une autre manière de défendre la moto : soutenez ceux qui cherchent à en vivre !

Publicité

Commentaire (1)

Publicité