En images

Dakar 2008 : Desprès déçu mais résigné

- Mais hier, le gouvernement français, par la voix de son porte-parole Laurent Wauquiez, déconseillait fortement tout ressortissant français, y compris les concurrents du Dakar, de se rendre en Mauritanie.
- Le ministre des Affaires Etrangères, Bernard Kouchner, renchérissait dans ce sens dans la soirée. Lavigne expliquait mercredi soir qu’il était en contact quotidien avec le Quai d’Orsay, et les diplomates français à Nouakchott, la capitale mauritanienne.

- Le lendemain, il exprimait son désarroi face à l’annonce faite par le gouvernement français, estimant que toutes les conditions de sécurité étaient réunies, avec le déploiement de 4000 hommes.
- Mais vendredi 4 décembre à 13h, ASO était contraint d’annoncer officiellement la suppression du Dakar 2008. C’est la première fois, depuis sa création, qu’une édition entière du Dakar est annulée.

Publicité
Publicité